×
6 626
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
3 oct. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sixty Group veut se relancer avec Miss Sixty

Publié le
3 oct. 2014

Miss Sixty veut revenir sur le devant de la scène. Sixty Group miserait sur sa marque de jeans pour femme pour relancer son activité européenne. Il mettrait 50 millions d’euros sur la table sur les trois prochaines années pour rebâtir son activité européenne, selon Milano Finanza. Un retour qui apparaît presque inespéré pour la marque d’origine italienne.


Après avoir connu une très forte crise entre 2007 et 2012, le groupe italien Sixty Group (Miss Sixty, Energie, Killah, Murphy&Nye et RefrigiWear) avait été repris en mai 2012 par le fonds asiatique Crescent HydePark.

Le nouveau propriétaire, qui détient d’autres marques et près de 2 000 points de vente en Asie, avait opté pour une importante restructuration et la sortie de la majorité des marchés européens.

En juillet 2013, le plan de sauvetage mis en place par Crescent HydePark était approuvé par les autorités italiennes et les créanciers du groupe. Le groupe, qui a conservé une cinquantaine de personnes sur 400 à Chieti dans les Abruzzes, est depuis contrôlé par deux sociétés luxembourgeoises, Sixty International et Sixty S.A., détenues par le fonds asiatique.

Le plan sur trois ans de Crescent HydePark, qui avait déjà posé 100 millions sur la table pour sauver Sixty Group, doit permettre à Miss Sixty de redéfinir son positionnement.

Déjà amorcé vers un univers plus prêt-à-porter que purement jeans, celui-ci devrait être bien établi pour la saison printemps-été 2016. Une action qui lui permettra de reconstruire un réseau de vente en gros, d'abord sur l’Italie, avant de revenir sur les autres marchés européens. 

Il prévoit aussi des ouvertures de boutiques en propre mais abandonne définitivement le modèle retail incluant les différentes marques du groupe. Il tablerait, selon la presse italienne, sur un passage de 12 à 22 boutiques dans les trois ans pour Miss Sixty, avec un concept dévoilé à Rome, Via del Corso, en décembre prochain.

Les équipes de la marque auraient également trouvé des emplacements à Florence mais aussi à Londres, et chercheraient sur Milan et Paris. Ces flagships doivent servir de moteur pour séduire de nouveaux franchisés.

D’un autre côté, le groupe n’enterre pas ses marques Murphy&Nye, Energie et Refrigiwear. Il souhaite positionner les deux premières plus haut de gamme et faire passer son réseau de 31 à 49 magasins en trois ans. Concernant la dernière, Sixty Group mise sur une distribution en gros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
denim
Médias