×
6 942
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Marketing et Relation Client H/F
CDI · LIEUSAINT
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
GIVENCHY SA
CDI - Responsable Gestion de Production Pret-A-Porter Femme (H/F)
CDI · PARIS
PRADA GROUP
in-Store CRM Flagship h / f
CDI · PARIS
J.M.WESTON
Responsable Ressources Humaines
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
E-Store And CRM Manager Junior H/F
CDI · SAINT-DENIS
DCM JENNYFER
Responsable Acquisition
CDI · SAINT-OUEN
ALEXEIN CONSEIL
CRM Specialist
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Production Luxe Orliweb H/F
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Manager de l'Identité Visuelle et Visuel Merchandising
CDI · MARSEILLE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable de Stock Flagship Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ALEXEIN CONSEIL
Chef de Produit/Acheteur - Chaussures Homme
CDI · MARSEILLE
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Expérience Client Digital (H/F)
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Clienteling (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Strasbourg
CDI · STRASBOURG
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
GROUPE GPE
Gestionnaire de Stocks H/F CDI
CDI · MONTREUIL
BA&SH
Directeur·Rice E-Commerce F/H
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · MARSEILLE
ZARA FRANCE
Analyse Compensation & Benefits
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
10 déc. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sixty: un avenir toujours plus incertain

Publié le
10 déc. 2012

Les mauvaises nouvelles se multiplient pour le groupe de mode italien Sixty, qui détient les marques Miss Sixty, Energy, Refrigiwear, Killah et Murphy&Nye. Rachetée par le groupe asiatique Crescent HydePark au printemps dernier, la société, qui est en procédure de concordat préventif depuis septembre, est désormais en train de réduire drastiquement ses activités en Europe.


La filiale française, qui employait 32 personnes a été mise en liquidation par le tribunal de Commerce de Paris le 4 décembre. Selon le journal portugais "Diario Economico", le même sort guetterait la filiale portugaise, qui emploie 37 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros. D’après ce journal, les activités au Portugal auraient été considérablement réduites depuis un mois avec la fermeture de cinq boutiques, tandis que la filiale devrait fermer le 23 décembre.

Plusieurs commandes de la collection Miss Sixty pour l’été 2013 auraient par ailleurs été annulées auprès de détaillants britanniques, selon le site anglais Drapersonline.com. "La société préfère se concentrer sur les ventes au détail", rapportent ces derniers dans l’article. "Nous avions 13 grosses commandes, qui ont été annulées à Londres. Les nouveaux propriétaires ont de grandes difficultés à faire front aux commandes pour la saison printemps-été 2013 et il semble qu’ils ne parviendront pas à sortir les échantillons pour la prochaine collection automne-hiver 2013/2014", indique Marino D'Andrea, représentant syndical au sein du personnel de Sixty en Italie.

Au siège de Chieti dans les Abruzzes ne travaillent plus qu’une quarantaine de personnes sur un total de 400, pour la plupart du service commercial, tandis que le directeur général Michel Lhoste a quitté l’entreprise il y a un mois. "La gestion de toutes nos lignes est passée de l’Italie aux mains de Crescent HydePark, un groupe qui détient d’autres marques et près de 2000 points de vente en Asie. Le plan industriel des nouveaux propriétaires prévoit la création d’une nouvelle société destinée à gérer uniquement le marché italien pour s’étendre ensuite au reste de l’Europe. Ce qui est en contradiction avec ce qui se passe, puisqu’ils sont en train de fermer des magasins, y compris en franchise, en Italie et en Europe", fustige le syndicaliste.

Selon ce plan, la nouvelle société sauvegarderait seulement 50 emplois pour arriver à 120 postes d’ici à 2018 avec la possibilité de gérer les marques de Sixty pendant 5 ans, auxquels s’ajouteraient cinq autres années renouvelables. "Le plan n’a pas été détaillé et nous ne savons sur quels marchés les nouveaux propriétaires veulent se développer. L’impression, c’est qu’ils n’ont pas la capacité de gérer les marques de Sixty", conclut Marino D’Andrea.

Interrogée, Sixty n’a pas donné suite. Pour tenter de trouver une solution, une nouvelle réunion a été convoquée à Rome par le ministère de l’Economie italien le 19 décembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com