×
Publié le
22 oct. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Smalto gagne du terrain à l’international

Publié le
22 oct. 2007

Il y a du nouveau chez Smalto. Outre un lifting du logo opéré il y a quelques mois, une refonte du concept de ses points de vente et le lancement de sa e-boutique, la marque multiplie les ouvertures de boutiques, aussi bien en France qu’à l’international.


Intérieur d'une boutique Smalto

Implantée sur le territoire national avec une adresse à Cannes et deux à Paris ainsi qu’à travers six multimarques, la marque créée en 1962 par l’Italien Francesco Smalto inaugure trois nouveaux magasins au cours du premier trimestre 2008 : à Bordeaux (100 mètres carrés), à Lille (200 mètres carrés) et à Lyon (120 mètres carrés).

L’extension du réseau concerne également l’export où la griffe dit réaliser près de 50 % de son chiffre d’affaires. Un accord vient d’être signer avec la société Shan Shan en Chine afin d’ouvrir trente boutiques d’ici à trois ans. La Corée, quant à elle, accueillera dix nouvelles adresses dès le printemps-été 2008.


Smalto défilé printemps-été 2008

La politique de développement s’applique également à l’Amérique Latine où Smalto n’est pas encore présent. Et c’est aux côtés d’un partenaire, Diorvett, que la marque y fait ses premiers pas avec la signature d’un accord de licence pour la fabrication et la distribution de ses produits en Bolivie, au Mexique, au Venezuela, au Pérou et en Colombie notamment. Dix boutiques devraient voir le jour sur une période de trois ans.

Toutes arboreront le nouveau concept de Smalto. Renouvelé en mars dernier au sein de la boutique parisienne de la rue du Faubourg Saint-Honoré, il s’imprègne des codes de la marque. « Nous n’avions pas de concept jusqu’à présent et nous avions besoin d’un environnement qui corresponde à l’univers de la griffe », confie Philippe de Vilmorin, directeur général opérationnel d’Alliances Designers du groupe Alain Duménil, détenteur notamment de Jean-Louis Scherrer, Louis Feraud, Poiray, Jacques Fath, Stéphane Kélian et depuis 2001 de Francesco Smalto.

L’arrivée du nouveau concept s’accompagne d’un réajustement discret du logo. « Le " Francesco" a disparu et le "S" devenu majuscule s’incline légèrement sur la droite », ajoute-t-il.


Portrait de Youn Chong Bak

Un univers reboosté par l’arrivée de Youn Chong Bak, directrice de la création qui, depuis le début de l’année 2007, succède du haut de ses vingt-neuf ans au styliste Franck Boclet maintenant chez Ungaro. « Pour moi, l’homme Smalto doit être séduisant et non séducteur. Sa présence force le respect tellement il dégage une puissance naturelle qu’il ne contrôle pas. Il est magnétique, touchant, avec une forte personnalité », déclare-t-elle.

Quarante-cinq ans après sa création et six ans après son rachat par Alliance Designers, Smalto qui donne un véritable coup de fouet à son développement aussi bien stylistique que commercial, table sur une croissance de 20 à 25 % par an de son chiffre d’affaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com