×
Publicités

SMCP : la cotation en Bourse démarre le 20 octobre

Par
AFP
Publié le
today 9 oct. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris (France), 9 oct 2017 (AFP) - La maison mère des marques de prêt-à-porter Sandro, Maje et Claudie Pierlot (SMCP) a fixé ce lundi la fourchette indicative de prix pour son introduction à la Bourse de Paris entre 20 et 25 euros par action, ce qui la valorise entre 1,9 et 2,2 milliards d'euros. La fixation du prix définitif est prévue le 19 octobre et le premier jour de cotation le 20 octobre, selon un communiqué du groupe.

Campagne automne-hiver 2017 - Maje


Cette introduction en Bourse doit permettre au groupe de « soutenir sa stratégie de développement et de croissance et de réduire son endettement afin d'accroître sa flexibilité financière », a-t-il indiqué. L'opération prévoit à la fois une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles qui devrait rapporter environ 121 millions d'euros et la cession de 19,5 millions d'actions existantes.

Le montant brut de la cession de titres doit rapporter entre 390 millions d'euros et 479 millions d'euros, selon le prix de l'entrée en Bourse, hors option de surallocation. En intégrant cette option, le montant brut pourra atteindre 569 millions.

Le géant chinois du textile Shandong Ruyi, premier actionnaire avec 82 % du capital, prévoit de réduire sa participation à un peu plus de 51 %, ce qui lui permettra de garder le contrôle. Le management reste au capital, tandis que le fonds américain KKR va en sortir, comme le détaille FashionNetwork.com dans sa version premium.

La rédaction avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.