×
Publié le
31 mars 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

SMCP passe officiellement sous contrôle chinois

Publié le
31 mars 2016

Cette fois, c'est officiel. Le groupe chinois Shandong Ruyi a annoncé ce jeudi soir un accord exclusif avec le fonds américain KKR en vue d'acquérir une participation majoritaire dans la société française de prêt-à-porter Sandro, Maje, Claudie Pierlot (SMCP).


Campagne printemps-été 2016 - Claudie Pierlot


L'accord prévoit que les fondatrices et l'équipe dirigeante de SMCP réinvestissent également dans l'entreprise en tant qu'actionnaires minoritaires, KKR conservant également une participation, précise Shandong Ruyi dans un communiqué. Selon Les Echos, le groupe chinois détiendra 80 % contre 10 % pour KKR et 10 % pour le management et les deux soeurs fondatrices.

Aucun montant n'a été communiqué dans le communiqué, mais des sources proches du dossier avaient indiqué mardi que l'opération valoriserait le groupe de prêt-à-porter français à 1,3 milliard d'euros, dette comprise.

Shandong Ruyi dit investir dans la société avec l'ambition d'accompagner son développement international, notamment en Asie.

SMCP, qui envisageait encore il y a quelques semaines une introduction en Bourse, a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 675 millions d'euros, en hausse de 33 %, avec une croissance de 11 % à magasins comparables.

Fondé en 1972, Shandong Ruyi Technology Group Co. Ltd est l'un des plus grands fabricants de textiles en Chine et se classe parmi les 100 plus grandes entreprises multinationales chinoises. Dans le communiqué, le groupe souligne être principalement actif sur le marché du textile, avec une présence tout au long de la chaîne de valeur, de la culture des matières premières à la vente de vêtements en passant par le design et la production.

Basé à Jining, Shandong Ruyi Group exploite 13 sites industriels en Chine. Il dispose également d'un très large réseau de distribution et de points de vente lui permettant de s’adresser à des consommateurs présents dans le monde entier. Le groupe exploite entre autres plus de 3 000 points de vente en Asie-Pacifique.

Shandong Ruyi Group dispose de plus de 20 filiales, dont deux sont cotées, en Chine et au Japon.

Jean-Paul Leroy (avec Reuters)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com