×
Publié le
21 déc. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sojeans reprend son concurrent français Jeanstory

Publié le
21 déc. 2012

Sojeans met la main sur Jeanstory. Si les deux acteurs français de la vente de jeans sur internet ont réalisé à peu près le même chiffre d’affaires cette année, plus de 3 millions d’euros, ils n’ont pas le même profil.

Pour Noël, Sojeans s'est offert l'acquisition de son concurrent Jeanstory. Visuel Sojeans.


Jeanstory est une société familiale fondée par Marc Saada et qui était à l’origine spécialiste de la vente physique avec un réseau de magasins à l’enseigne. La seconde génération avait développé l’activité e-commerce en 2007 et comptait cette année plus de 150 000 clients actifs avec un univers jeanneur streetwear.

Sojeans, de son côté, est né en début d’année en misant d’abord uniquement sur une offre jeans. La société fondée par deux jeunes diplômés d’école de commerce, Raphaël Madar et Sébastien Méjean, a pu s’appuyer sur une belle mise de départ apportée par un fonds, qui était notamment à l’origine de Yoox. Sojeans, après moins d’un an d’existence, a ainsi lancé des versions au niveau européen.

Il accélère son développement d’activité avec cette reprise du fonds de commerce de Jeanstory. Les logistiques sont regroupées mais les achats, le marketing et les services informatiques vont aussi connaître des synergies.

"L’idée du rapprochement est vraiment d’exploiter ces synergies, explique Raphaël Madar, cofondateur de Sojeans. La volonté n’est pas d’absorber Jeanstory mais bien de développer les deux sites avec deux positionnements différents. Le constat est que les assortiments produits ne se cannibalisent pas. Après, les ajustements pour les marques se feront au cas par cas".

Jeanstory, chez qui restent le responsable marketing et la responsable des achats, pourrait ainsi être lancé dès l’an prochain sur des marchés comme la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Selon les marchés, Sojeans n’exclut d’ailleurs pas d’avoir recours à des opérations de croissance externe. "Cela nous permet un gain de temps et de connaissance des marchés".

Sojeans devrait pouvoir se permettre de nouveaux développements. La société prévoit une nouvelle levée de fonds pour le premier trimestre 2013.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com