×
Publié le
22 juin 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sonia Rykiel externalise sa ligne enfant

Publié le
22 juin 2017

L’aventure de la mini-Sonia Rykiel va se poursuivre. La maison parisienne, qui a dû faire des choix stratégiques en 2016 pour réduire ses coûts, avait notamment décidé de ne plus développer de ligne enfant en interne. Mais elle a trouvé un partenaire qui reprend aujourd’hui le destin de la collection petite fille de la griffe au tricot rayé.

Collection Fille printemps-été 2017, encore créée en interne - Sonia Rykiel

 
C’est le studio parisien Make qui sera en charge de la création, du développement et de la distribution de la ligne enfant Sonia Rykiel. Un partenariat qui sera inauguré avec la saison printemps-été 2018 et se composera, comme auparavant, de deux lignes : l’une pour la fille de 2 à 14 ans, l’autre pour le bébé fille de 3 à 18 mois.
 
Le studio Make a été créé en 2003 par Alice Schmeltz et conseille les marques sur la mode enfantine, allant parfois jusqu’à concevoir intégralement des lignes pour eux, comme pour Sonia Rykiel désormais, mais aussi, avant cela, Eleven Paris, Fiorucci ou Dolce & Gabbana. Le studio revendique notamment une approche décalée et impertinente du prêt-à-porter des petits.

La transition d’une conception interne de la ligne enfant à un licencié se fait sans interruption aucune puisque la dernière saison réalisée par la maison Rykiel elle-même, l’automne-hiver 2017, sera prochainement livrée.  La ligne pour la petite fille est une composante historique de la maison fondée à Saint-Germain-des-Prés par Sonia Rykiel puisque ses premiers modèles ont été créés dès 1983, défilant alors à côté de la femme.

Détenue depuis 2012 par le fonds d'investissement chinois First Heritage Brands, la griffe a fait le choix de se reconcentrer sur sa ligne première, abandonnant au passage sa ligne bis pour la femme « Sonia by » et réduisant ses effectifs d'un quart pour se faire plus concurrentielle sur un marché « défavorable ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com