×
Publié le
12 avr. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Splash : un nouveau salon du maillot à Paris

Publié le
12 avr. 2016

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent... Le déménagement temporaire de Mode City à Lyon cet été laisse le champ libre à un nouvel acteur. C'est en effet cette saison qu'ont choisi les organisateurs de « Splash Paris » pour se lancer. S'il ne s'agira pour l'instant que d'un mini-salon, axé sur le segment haut de gamme, il compte bien faire le plein d'acheteurs parisiens ou internationaux à la jonction des fashion weeks homme et couture.

Visuel d'une des futures marques exposantes à Splash Paris - Beach Riot


C'est ainsi du mardi 28 juin au vendredi 1er juillet, sur quatre jours, que Splash Paris se tiendra. C'est au coeur de la capitale, au 10-12 rue de Vauvilliers (entre le Forum des Halles et la rue de Rivoli), qu'aura lieu l'événement. Il devrait rassembler une trentaine de marques de bain et beachwear premium, comme Athena Procopiou, Basta Surf, Violet Lake ou encore Emma Pake. Des profils très anglo-saxons qui n'étonnent pas compte tenu de l'origine des organisateurs.

Car c'est bien à Londres qu'est né le projet Splash Paris. Celui-ci est en effet lancé par Alex Lyles et Claire Spencer-Churchill, les directeurs du « Claret Showroom », spécialiste du bain premium qui commercialise ses marques auprès de 450 revendeurs européens. Ils se sont associés pour Splash à une autre spécialiste du secteur, Maria Williams, à la tête des achats resortwear de Net-A-Porter, qui se fait organisatrice du nouvel événement.

Le positionnement est donc plus restreint que Mode City, qui aura lieu huit jours plus tard à Lyon, et le nouveau rendez-vous compte bien jouer la carte de la différence avec le salon de référence français. « Splash veut moderniser et redynamiser l'offre actuelle de salons balnéaires », et de mettre en avant sa petite dimension comme un atout face aux « grands halls », pour une ambiance plus « appréciable ». Ils apprécieront.

Anais Lerévérend avec Cajsa Lykke Carlson

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com