×
Publié le
17 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Stefano Ricci : "L'excellence, plus que le luxe"

Publié le
17 mars 2012

La griffe toscane de mode masculine, qui vient d’inaugurer son premier monomarque à Paris, avenue Georges V, prévoit d’ouvrir 7 autres boutiques cette année notamment en Chine, Suisse et Russie. Son directeur général, Niccolò Ricci, dévoile la stratégie d’expansion.


FashionMag: Vous êtes ce lundi à Paris pour les Talents du Luxe, à quel titre ?
Niccolo Ricci:Notre marque a été nominée au Talent de l’Elégance. Avec mon père Stefano Ricci, le fondateur de la griffe, et mon frère Filippo, responsable du style, nous serons donc présents à ce grand rendez-vous du luxe. C’est une belle reconnaissance pour notre marque, qui fête ses 40 ans cette année. Nous venons en outre d’ouvrir notre première boutique en propre à Paris, avenue George V. Nous avons été pendant six ans sur les Champs-Elysées près du Fouquet’s avec un magasin en licence. Puis nous avons décidé en accord avec notre partenaire de nous lancer dans cette nouvelle aventure en solo, en passant ainsi de 80-90 m2 à 200 m2. Sur la France, nous avons aussi un magasin à Monte-Carlo.


L'extérieur du magasin parisien (photo Pixel Formula)

FM: Quelle est votre stratégie de développement ?
NR: Nous avons ouvert notre première boutique en 1992 à Shanghai. A l’époque, un vrai défi, qui s’est avéré depuis un choix gagnant. La Chine est devenue l’un de nos grands marchés. Nous y comptons 5 unités et allons en ouvrir 2 ou 3 autres cette année. Distribués à travers un réseau très sectionné, y compris dans les grands magasins comme Harrods, Neiman Marcus ou Bergdorf Goodman où nous sommes présents avec des shops-in-shop, nous nous sommes focalisés depuis 2000 sur le canal monomarque. Aujourd’hui nous comptons 24 boutiques, dont 3 en Italie et prévoyons d’en ouvrir 7 autres en 2012, entre autres à Zurich, Genève, Vienne, Abou Dhabi, Dubaï, Saint Petersbourg. Notre chiffre d’affaires, de 56 millions d'euros en 2011, qui devrait atteindre les 76 millions d’euros en 2012, est réalisé à 90% à l’étranger, notamment en Chine, Russie-Europe de l’Est, Etats-Unis et Europe.


Et l'intérieur (photo Pixel Formula)

FM: Qu’est-ce qui caractérise votre marque ?
NR: Plus que de luxe, nous préférons parler d’excellence. A l’habillement masculin, s’est ajouté depuis deux ans une ligne « Home » de porcelaine et argenterie. Toutes nos collections sont dessinées par nous et fabriquées en Italie à partir des matières les plus exclusives dans notre établissement toscan, employant 150 personnes, ainsi que par les artisans locaux, qui nous fournissent en exclusivité. Nous envoyons par ailleurs nos tailleurs partout dans le monde pour assurer notre service sur mesure.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com