×
6 843
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Stella McCartney : la dernière version du confort sexy

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 2 oct. 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Une leçon salutaire de simplicité chez Stella McCartney, dont la dernière collection était toute entière consacrée à l'art d'avoir l'air sexy tout en s'habillant de façon décontractée.

Photo: PixelFormula


Des volumes flatteurs, des vêtements flottants et beaucoup de combinaisons composaient le cœur de la silhouette, dans un contraste marqué avec le contexte : la splendeur baroque du Palais Garnier.

De superbes vestons croisés amples, des hauts à une seule manche très cools et des robes en coton macramé, ainsi que des chemises masculines sexy, taillées avec des poches en biais et transformées en mini-robes suggestives.

Mais par-dessus tout, une nouvelle série de combinaisons gonflées de mécaniciens : une pièce que Stella McCartney s'est véritablement appropriée ces dernières saisons.

Une collection tout à fait adaptée à une femme pleine d'assurance, avec beaucoup d'imprimés audacieux – et notamment de formidables graphismes traditionnels africains, qui, en y regardant de près, incluaient des images de micros à l'ancienne.

« Les combinaisons sont faciles à porter. Pour moi, c'est très rassurant d'en avoir dans ma garde-robe. Je passe pratiquement toute ma vie avec. C'est mon uniforme, même si je ne m'habille pas trop chic pour travailler, comme aujourd'hui ! » s'enthousiasmait Stella McCartney, qui est venue saluer en pantalon marron et pull en cachemire.

« Du confort ultra sexy ! En tant que femme, j'ai adoré », s'émerveillait Kylie Minogue dans le cadre doré des coulisses. Parmi la foule de fans et de rédacteurs venus féliciter la créatrice figuraient la princesse Charlotte de Monaco et Jerry Seinfeld.

Ce défilé incluait aussi une toute nouvelle série de formidables nouvelles lunettes de soleil : des modèles englobants osés, style ski, grâce à Kering Eyewear, la division dédiée florissante de l'empire du luxe, qui a bâti un chiffre d'affaires d'un quart de milliard d'euros en un rien de temps.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com