×
7 053
Fashion Jobs

Steve Madden veut imposer ses chaussures en France

Publié le
today 31 janv. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Présent pour la troisième saison sur le salon Première Classe à Paris, le label Steve Madden commence à prendre ses marques dans l’Hexagone. Juste après avoir ouvert son siège européen aux Pays-Bas, fin 2016, la marque de chaussures américaine a mandaté Philippe Aguad, par le biais de la structure BBI Distributions, pour construire un réseau multimarque en France.


Steve Madden


Lancée en 1990 par le dénommé Steve Madden, la griffe, dont le siège est basé à New York, sera commercialisée chez une centaine de revendeurs français pour la saison printemps-été 2018. Avec l’ambition d’atteindre 150 revendeurs pour l’automne-hiver 2018/19. « La marque a essayé de pénétrer le marché français il y a une dizaine d’années, sans adapter le produit aux exigences de la clientèle locale. Ça n’a pas fonctionné. Aujourd’hui, nous piochons toujours dans la collection américaine, mais en influençant également la mise au point de plusieurs modèles », indique Philippe Aguad. C’est le cas avec les souliers en cuir, désormais beaucoup plus nombreux dans la gamme de 200 modèles présentée en France (70 % de l’offre), alors que le synthétique est davantage de rigueur outre-Atlantique.

Clous, talons très hauts, boucles, maxi-semelles, velours rouge, motif léopard ou boots glitter : le style Steve Madden, ce sont des chaussures au look très affirmé, suscitant une adhésion (ou un rejet) immédiat, vendues entre 79 et 199 euros. « Les gens qui suivent la marque attendent des paires qui sortent de l’ordinaire, visuellement fortes, surtout pas des modèles basiques. On a besoin en France d’un style plus agressif et c’est ce que viennent chercher les détaillants », atteste Philippe Aguad. Sur Première Classe, Steve Madden a également présenté pour la première fois en France sa ligne de chaussures pour homme, ainsi qu’une offre de sacs.   

Déjà référencé sur les plateformes Spartoo, Brandalley, Msr et Sarenza, le chausseur entend séduire les grands magasins français et ouvrir à terme une première boutique, quand il sera un peu plus ancré dans le pays.

Steve Madden, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars, soit 10,5 % de progression par rapport à 2016, exploite 145 magasins à l’enseigne sur son marché domestique, ainsi qu’une vingtaine de boutiques au Moyen-Orient. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com