×
Publicités
Publié le
25 févr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

studiohomme.com, un nouvel acteur du e-commerce masculin

Publié le
25 févr. 2009

Contrairement aux préjugés les plus répandus, les « e-multimarques » ne font pas que du déstockage. Preuve en est avec studiohomme.com. Fraîchement lancé, il propose déjà une sélection de pièces de saison, pointues mais « faciles à porter », signées de créateurs en vogue ou en devenir. Le tout seulement réservé aux hommes.


Portail d'accueil de studiohomme.com

La philosophie de la e-boutique est toute entière dans le nom : un « studio », en clin d’œil à celui des photos, dédié aux hommes. Et pour mieux comprendre le lien avec la boutique, il suffit de visiter le portail d’accueil. Comme les deux facettes d’une même médaille, le site se partage entre deux univers : l'un plutôt « édito » et l'autre dédié à la vente.

Pour les deux fondateurs et co-gérants, Sébastien Roubaud et Arnaud Vanraet, le premier est tout aussi important, et a vocation à s’étoffer avec le temps. Au programme, des interviews avec les créateurs, des vidéos, les tendances mode, le tout dans un esprit « décontracté ». Premier invité, le chausseur Pierre Hardy, qui compte aussi parmi les premiers soutiens du projet studiohomme.com.

Côté « boutique » à proprement parler, elle propose prêt-à-porter, chaussures et accessoires. La collection printemps-été 2009 annonce des pièces signées Comme des Garçons, Pierre Hardy, Thomsen, Lucien Pellat-Finet, Kitsuné, Alexis Mabille, Unity, Sultan, Natalia Brilli, Peggy Huyn Kinh, Ruby, Flouzen, Mykita et Moscot. A l’heure actuelle, seuls huit créateurs sont disponibles, les autres devraient être en ligne très prochainement. Les gérants tablent sur près de 800 pièces au plus fort de la saison.


Arnaud Vanraet et Sébastien Roubaud

La trame de la sélection ? Pour Sébastien Roubaud, elle doit être « portable et classique, réalisée au sein des designers les plus pointus ». Et après dix ans dans les maisons de luxe, Dior et Hermès en tête, entre les services achats et marketing, lui et Arnaud Vanraet ont une idée bien précise de ce qu’ils cherchent. En premier lieu, des pièces de la collection actuelle. Entre cent et deux cents sont proposées pour chaque créateur. Exit donc les déstockages, les invendus ou les collections des années précédentes. D’ailleurs, les prix affichés sont les mêmes que ceux retrouvés dans les boutiques « matérielles ».

Alors, le plus ? Éduqués à l’école du luxe, ils mettent l’accent sur le service. Au-delà de la navigation fluide du site, les livraisons sécurisées via UPS sont pratiquées à tarif préférentiel, avec un champ d’intervention qui s’étend à l’Europe. En outre, il est possible d’échanger une première fois les achats sans frais supplémentaire. Dans le maquis des boutiques en ligne, studiohomme.com offre bel et bien une alternative innovante, en particulier à celles généralement consacrées à l’univers masculin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com