×
4 923
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
11 mai 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Superdry : des résultats solides, portés par les États-Unis, la Chine et le commerce en ligne

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
11 mai 2017

L'année a-t-elle été bonne pour Supergroup, le propriétaire de Superdry ? Vous connaissez la réponse. Il semble bien que rien ne puisse arrêter le groupe britannique, comme le montrent ses derniers résultats publiés jeudi 11 mai.

Superdry


Les ventes sur 12 mois au 29 avril ont ainsi bondi de 27,2 %, à 750,6 millions de livres (891,4 millions d'euros). Environ un tiers de cette progression peut être attribué à l'évolution favorable des taux de change – la livre ayant chuté après le vote du Brexit. Mais même sans cela, les résultats restent solides. Le groupe prévoit par ailleurs pour l'ensemble de l'exercice en cours un résultat avant impôts compris entre 86 et 87 millions de livres (entre 102,1 et 103,3 millions d'euros), en phase avec les dernières prévisions du groupe. L'an dernier, ce même résultat était ressorti à 73,5 millions de livres.

Bien sûr, l'accroissement de la surface commerciale – avec l'ouverture de nouveaux magasins – pourrait aussi avoir eu un impact. Pourtant, les ventes comparables ont globalement progressé de 12,7 %, grâce notamment à l'explosion des ventes en ligne – soit +35 %. Et il semblerait que cette performance bénéficie d'un certain élan. Si l'on s'intéresse au segment des ventes au détail, au 4e trimestre, les ventes comparables ont augmenté de 9,4 %. C'est moins que l'année précédente – et moins qu'au 3e trimestre –, mais compte tenu de l'environnement commercial actuel au Royaume-Uni, cette performance reste nettement supérieure à celle des enseignes concurrentes et démontre que la marque est encore capable d'attirer les consommateurs dans ses magasins.

La performance de Supergroup doit aussi beaucoup aux ventes en gros. Alors que de nombreuses marques ont délaissé ce canal de distribution au profit de leur propre réseau de magasins – dont les marges sont plus élevées –, celui-ci reste essentiel pour la marque.

La division de vente en gros a ainsi progressé de 42,9 % sur l'ensemble de l'année. Selon l'entreprise, le canal a bénéficié « de niveaux de service plus élevés, qui ont soutenu les ventes auprès des clients actuels, alors que le développement des franchises et l'innovation produit a permis d'attirer de nouveaux clients vers la marque ».

Ces résultats solides n'en contiennent pas moins quelques déceptions. Si la marge brute est restée stable au cours du second semestre – d'une année à l'autre, celle-ci a reculé sur l'ensemble de l'année. L'impact négatif des taux de change et le rythme de croissance des ventes en gros – plus élevé que celui des ventes de détail – sont ainsi à l'origine de ce déclin de la marge brute. Selon l'entreprise, celle-ci devrait chuter de l'ordre de 120 à 140 points de base sur l'ensemble de l'année.

La marque Superdry connaît un succès notable à l'international


Pourtant, dans l'ensemble, les chiffres de jeudi permettent d'être optimiste. Le groupe a terminé son exercice avec 555 magasins Superdry – contre 475 un an auparavant – et sa surface commerciale – exploitée en propre –  a dépassé le seuil symbolique d'un million de pieds carrés dans le courant du second semestre.

Le développement du groupe en Amérique du Nord et en Chine est resté en phase avec les prévisions. Aux États-Unis, la marque continue à bénéficier de la forte croissance des ventes en ligne, mais aussi de la progression de la performance des magasins comparables et des nouveaux magasins, ce qui a permis d'atteindre le point mort sur l'exercice 2017, conformément aux prévisions. 

Le PDG, Euan Sutherland, a-t-il fait preuve d'optimisme face à ces solides résultats ? Oui, jusqu'à un certain point. Mais il est tout de même resté relativement prudent : « L'exercice 2017 a à nouveau été bon au niveau de la croissance des ventes et du résultat. Cela a été rendu possible par l'amélioration de nos lignes de produits et l'introduction de nouvelles catégories qui ont permis de motiver, inspirer et maintenir l'intérêt pour la marque, tout en investissant sur nos marchés en développement et en améliorant notre infrastructure. Grâce à une stratégie claire et à un certain nombre d'opportunités à long terme pour établir Superdry comme une marque lifestyle mondiale, nous restons confiants dans notre capacité à continuer à faire croître de manière durable nos ventes et nos profits. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com