×
5 786
Fashion Jobs
Publicités

Supergroup annonce des projets de flagships en Europe continentale

Publié le
today 27 juin 2011
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors que mi-juin une rumeur à la City de Londres voyait Abercrombie & Fitch racheter Superdry, Supergroup, la maison mère de la marque britannique démentait ces conjectures. L’inconstance du cours de l’action de la firme, avec des variations considérables à la moindre information contraire, inquiète les analystes britanniques. En un an, celui-ci a plus que doublé avant de retomber aujourd’hui à son niveau de juin 2010. Si bien que les estimations valident les ambitions de croissance de chiffre d’affaires de la firme mais n'envisagent pas une progression de sa rentabilité.

Supergroup
Supergroup veut convaincre de sa stabilité - Photo Supergroup

Pour lutter contre cette image de candidat au feu de paille, Julian Dunkerton, PDG de Supergroup affirmait les ambitions du groupe à l’occasion d’une rencontre avec les actionnaires et les analystes le 20 juin. Il en profitait pour annoncer l’ouverture d’ici la fin de l’année de l’ouverture du flagship londonien sur Regent Street, en lieu et place de l’ancien Austin Reed. "Le potentiel pour nos marques perdure, à la fois en Grande-Bretagne et à l’international où nous voyons des possibilités inexploitées et où l’acquisition de CNC (le distributeur pour le Benelux et la France repris en février 2011, ndlr) nous permet déjà d’accélérer notre croissance. Nous avons une visibilité sur notre programme de développement pour la première partie de l’année et restons confiants pour atteindre nos objectifs d’ouvertures de boutiques pour cette année".

Ainsi en Grande-Bretagne, le groupe, qui annonce un chiffre d'affaires de 268 millions d'euros pour son exercice 2011, prévoit d’ouvrir cette année une vingtaine de boutiques Cult et Superdry, la majorité avant les fêtes de fin d’année. Le groupe compte 61 magasins en propre et 70 concessions et estime pouvoir compter à terme jusqu’à 150 boutiques sur le marché britannique.

Mais Supergroup annonce clairement ses ambitions de développement international via internet, qui représente 8% de ses ventes, mais aussi par des inaugurations de boutiques. Celles-ci, à l'instar de leurs collègues britanniques, bénéficieront des produits fast-fashion disponibles à partir de juillet. Supergroup va donc s’appuyer sur l’ouverture d’une cinquantaine de franchises cette année, majoritairement en Europe. Et, pour renforcer ce réseau, la firme entend aussi, via sa filiale Supergroup Europe, créer des boutiques en propre. L’Allemagne et la France, ses marchés extérieurs les plus importants, devraient accueillir des flagships dans les 12 à 18 mois. Les boutiques Superdry s'implantent sur des espaces allant jusqu'à 200 mètres carrés, mais son flagship de New York est implanté sur plus de 550 mètres carrés. Le groupe a confié à Jones Lang LaSalle la recherche d'emplacements. Un développement international qui doit aussi permettre au groupe de traverser plus sereinement les crises du retail sur son marché intérieur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com