×
Publicités
Publié le
12 juil. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

SuperGroup sort d’un solide exercice 2012-13

Publié le
12 juil. 2013

Pour SuperDry, l’expansion de son réseau de boutiques va rester un axe fort de sa stratégie pour l’exercice 2013-14. Après avoir ouvert plus de 6 000 mètres carrés en propre et 56 boutiques en franchise sur son exercice 2012-13, clos le 28 avril, SuperGroup table sur l’ouverture de 7 500 à 9 300 mètres carrés supplémentaires en propre et une cinquantaine de franchises sur l’exercice 2013-14.

La marque a revisité ses collections femme et compte sur ce volet pour appuyer son développement en 2013-14 - Visuels: SuperDry

Il faut dire que ses derniers résultats annuels ont validé les choix du groupe. Celui-ci affiche un chiffre d’affaires en hausse de près de 15% et de près de 6% à périmètre comparable, à 417 millions d’euros (360 millions de livres sterling), par rapport à l’exercice 2011-2012.

Son activité de vente au détail a progressé de près de 19% à plus de 280 millions d’euros et pèse pour 67% de l’activité du groupe. Ce segment comprend l’activité des boutiques en propre, des corners au Royaume-Uni et de l’e-commerce international. Le groupe a d’ailleurs particulièrement développé sa présence sur le Net durant le dernier exercice avec une version du site dans 10 nouvelles langues et une présence sur 122 territoires.

Le nombre d'Internautes aurait ainsi augmenté de 39% pour frôler les 30 millions de visiteurs uniques et une audience via mobiles et tablettes qui a plus que triplé par rapport à l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires Internet a progressé de près de 28% et représente plus de 11% du chiffre d’affaires du groupe.

Côté vente en gros, l'entreprise affiche une croissance plus mesurée de plus de 7% à près de 137 millions d’euros. Son activité au Royaume-Uni et en Irlande pâtit de son maillage boutique et enregistre une repli de plus de 16% à 40 millions d’euros.

L’Europe est devenu son premier marché de vente en gros, en croissance de plus de 16% à plus de 77 millions d’euros. La progression de la marque sur les autres territoires est de plus de 61% et représente plus de 18 millions d’euros.

Mais, au-delà du chiffre d’affaires, SuperGroup, qui a revu ses équipes de direction, améliore sa rentabilité. Sa marge opérationnelle passe de 28,6 à 30,2% pour son activité de vente en gros, et son résultat frôle les 43 millions d’euros. Pour la vente au détail, la marge opérationnelle passe de 18,6 à 19,1% et le résultat opérationnel atteint les 54 millions. Une fois le rabot des frais centraux passé, le résultat opérationnel du groupe se fixe à 60 millions d’euros.

Une performance que le groupe entend encore améliorer avec son nouveau partenaire logistique Clipper Logistics, avec qui SuperGroup doit installer une nouvelle base logistique de plus de 45 000 mètres carrés à Burton-on-Trent, en Angleterre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com