×
Publié le
21 janv. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Supertrash annonce son implantation en France

Publié le
21 janv. 2013

Supertrash arrive en France.


Présente au Who’s Next pour la première fois, Supertrash, marque hollandaise fondée en 2004 par Olcay Gulsen, distribuée dans quelque 1600 points de vente dans le monde (multimarques, boutiques en propre, grands magasins...) et plus récemment à Londres et New York, annonce pour l’automne-hiver 2013/2014 son implantation sur le marché français. "Le développement risque de se faire rapidement, explique Laurent Hollander, directeur de l’agence The Hanger (qui s'occupe également de Ted Baker) et agent sur le marché français de la marque. Who’s Next nous a déjà permis de valider une vingtaine de points de vente pour l’hiver prochain, une réflexion sera même engagée à partir du mois de février sur les grands magasins et l’éventuelle ouverture de boutiques en propre".

Marque dédiée aux "it-girl comme aux femmes indépendantes, particulièrement intéressées par la mode et le style", Supertrash devrait décliner en France ses 3 lignes phares. D’abord une collection de prêt-à-porter "inspirée par les nouvelles amazones", aux lignes sobres, imprimés rétro et liberty, influencée par l’équitation et avec quelques touches rock, positionnée luxe et accessible. Ensuite, SuperTrash Girls, une ligne lancée en 2011 en Hollande et conçue pour les jeunes filles urbaines de 6 à 16 ans. Enfin, dernière née, Madame SuperTrash, la première ligne de lingerie de la marque aux inspirations vintage, sexy et accessoirisée (chaînes, latex, pièces métalliques, soie…).


Par Alexis Chenu

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com