×
Publicités
Par
AFP
Publié le
16 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Swatch Group : bénéfice net semestriel en nette baisse affecté par le franc suisse

Par
AFP
Publié le
16 juil. 2015

L'horloger suisse Swatch Group a vu son bénéfice fondre au premier semestre affecté par la surévaluation du franc suisse, a-t-il annoncé ce jeudi, évoquant également une baisse de la fréquentation touristique à Hong Kong.

La situation à Hong Kong handicape les résultats des groupes de luxe

Sur les six premiers mois de l'année, son bénéfice net s'est contracté de 19,4 % par rapport à la période comparable l'an passé, à 548 millions de francs suisses (525 millions d'euros), a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le groupe propriétaire entre autres des marques Tissot, Longines et Omega a imputé cette contraction au choc sur le franc suisse déclenché par le changement de cap dans la politique monétaire de la Banque nationale Suisse (BNS) en janvier dernier.

Le groupe, qui a depuis procédé à des ajustements de prix, a toutefois enregistré une croissance de ses ventes de 2,2 % à 4,1 milliards de francs suisses.

Sur le segment des montres et bijoux, sa plus grosse division, la progression des ventes s'est chiffrée à 3,4 % à taux de changes constants, et à 2 % une fois la conversion en franc suisse. Par comparaison, les exportations de montres bracelet pour l'ensemble de l'industrie horlogère ont reculé de 1,1 % jusqu'à fin mai.

Dans la zone euro, le groupe a enregistré une croissance à deux chiffres en monnaies locales, a-t-il précisé, pointant qu'il avait également connu une progression des ventes dans la plupart des pays, à l'exception de la Corée du Sud où la fréquentation touristique a été affectée par le coronavirus Mers, et de Hong Kong, le plus gros marché pour les horlogers suisses, où le nombre de touristes a sensiblement diminué depuis la « révolution des parapluies ».

La croissance en Chine continentale s'est toutefois poursuivie, y compris sur le moyen et haut de gamme, a souligné Swatch Group.

Malgré cette baisse au premier semestre, le groupe s'est montré optimiste pour la seconde moitié de l'année, estimant que les perspectives étaient « très bonnes », notamment grâce aux impulsions liées au lancement de nouveaux produits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.