×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 mars 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Swatch Group prévoit une croissance de l'horlogerie entre 5% et 10% en 2013

Par
AFP
Publié le
6 mars 2013

BIENNE (Suisse), 6 mars 2013 (AFP) - Swatch Group, le numéro un mondial de l'horlogerie, maintient la prévision de croissance du secteur entre 5% et 10% en 2013, a indiqué mercredi le directeur général du groupe, Nick Hayek, ajoutant que l'industrie horlogère avait bien démarré l'année.

Visuel anniversaire Swatch.


Interrogé sur l'objectif de croissance du groupe, Nick Hayek, qui a repris les rênes du groupe horloger en 2010, n'a en revanche pas souhaité préciser si les ventes dépasseraient la barre de 9 milliards de francs suisses cette année. "Cela n'est pas notre but. La priorité est de continuer avec une croissance saine", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse annuelle du groupe qui se tenait à Granges, près de Bienne, où Swatch Group a ouvert une nouvelle usine dédiée à la fabrication de cadrans.

Les ventes de Swatch Group ont atteint 8,1 milliards de francs suisses (6,7 milliards d'euros) l'an passé, progressant de 14% malgré une base de comparaison élevée, alors que l'industrie horlogère a connu une croissance fulgurante au cours des dernières années. "Nous n'atteindrons plus des taux de croissance de 15, 20, à 30%", a-t-il ajouté, insistant sur le fait que ce rythme n'était pas tenable sur la durée.

Les exportations horlogères suisses ont dépassé les 20 millions de francs suisses en 2012, portées par l'appétit des consommateurs chinois pour les produits de luxe, mais les chiffres de la fédération horlogère ont montré des signes de ralentissement sur ce marché au cours des derniers mois.

Swatch Group compte cependant sur les segments de l'entrée et de moyen de gamme pour continuer à assurer sa croissance sur les cinq prochaines années, a précisé Nick Hayek.

Connu pour ses célèbres montres en plastique multicolores, qui fêtent cette année leur 30 ans, le groupe Swatch est propriétaire d'un vaste portefeuille de marques, qui inclut notamment Tissot et Longines ainsi que des marques de prestige telles qu'Omega et Breguet. Le groupe est par ailleurs en train de prendre pied dans la haute joaillerie avec l'acquisition, annoncée en janvier, du prestigieux diamantaire américain Harry Winston.

Nick Hayek affiche de solides ambitions sur Harry Winston, estimant que cette maison pourrait rejoindre le cercle des marques dont les ventes dépassent le milliard de francs suisses par année, a-t-il indiqué. Swatch Group attend actuellement le feu vert des autorités de la concurrence sur plusieurs marchés pour avancer sur l'opération, a-t-il ajouté.

Lors de cette conférence de presse, Nick Hayek a par ailleurs milité en faveur du renforcement du label "Swiss Made", alors que le parlement suisse doit débattre prochainement d'un texte visant à renforcer le seuil de composants nécessaires pour permettre d'apposer cette appellation perçue comme un signe de qualité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.