×
Publicités
Auteur :
Publié le
20 janv. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tamara Mellon sort de la protection de la loi américaine sur les faillites

Auteur :
Publié le
20 janv. 2016

Tamara Mellon commence bien l'année 2016. La marque née à Londres et basée à New York a en effet annoncé qu'elle n'était plus sous la protection de la loi américaine sur les faillites. L'entreprise avait en effet déposé une demande de placement sous la protection de cette loi - le célèbre Chapter 11 - en décembre dernier.


Tamara Mellon, qui avait lancé sa griffe éponyme après s'être séparée de Jimmy Choo, va relancer sa marque avec de nouveaux investisseurs, New Enterprise Associates, selon les médias américains. Elle a déclaré dans un communiqué que les nouveaux investisseurs permettront à Mellon de transformer la marque, afin de mieux « se concentrer sur les ventes directes aux consommateurs à travers des plates-formes en ligne et des magasins exploités par la marque ».

La créatrice s'était déclarée en faillite volontaire, la marque ayant entre « 100 et 199 créditeurs correspondant à des créances de 1 à 10 millions de dollars chacune ». En comparaison, les actifs de la marque étaient compris « entre 1 et 10 millions de dollars ». En décembre dernier, elle avait déclaré : « Nous espérons pouvoir sortir renforcés de cette étape, en 60 jours au maximum, et nous tous chez Tamara Mellon espérons pouvoir continuer à faire ce que nous aimons. »

Tamara Mellon avait quitté Jimmy Choo en 2011 pour créer sa propre griffe. Elle avait cofondé la marque et occupait le poste de directrice de la création avant la vente de celle-ci à Labelux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com