×
6 441
Fashion Jobs
PVH
Chef de Projet Digital Tommy Hilfiger
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile de France (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Commercial H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Achats Confirmé H/F
CDI · ROUBAIX
APPROACH PEOPLE
Hrpb Retail Anglais & Espagnol Courant H/F
CDI · BAYONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Formation et Qualite Service Client Bilingue Espagnol - H/F
CDI · SAINT-DENIS
VENTE-PRIVEE.COM
Responsable Des Ressources Humaines H/F
CDI · SAINT-DENIS
SAPIANCE RH
Directeur Commercial Moyen Orient (H/F)
CDI · DUBAÏ
COURIR
Contrôleuse/Contrôleur de Gestion Réseau - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · TOULOUSE
RICHEMONT
Chef de Projets Sourcing
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · LILLE
LA HALLE
Chargé(e) CRM H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur(Trice) Travaux et Maintenance - CDI 35h
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Moa & Déclarations Sociales H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Marque Propre Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Stratégie Confirmé H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Marque Propre Homme H/F
CDI · PARIS
ORIGINAL BTC FRANCE
Chargé(e) d'Affaires Prescription / Retail
CDI · PARIS
Publicités

Ted Baker est encore allé de l'avant en 2016

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
today 23 mars 2017
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque de luxe britannique Ted Baker a fait preuve d'optimisme jeudi 23 mars, lors de la publication de ses résultats annuels, qui contenaient leur lot de bonne nouvelles.

Ted Baker est allé de l'avant en 2016


Si vous n'aimez pas les chiffres, il vaut mieux détourner le regard dès maintenant. Mais ces derniers montrent à quel point les résultats de la griffe ont été solides, dans un environnement pourtant difficile.

Les recettes brutes ont progressé de 16,4 %, à 531 millions de livres, et de 10,8 % à taux de change constants. Le résultat avant impôts a pour sa part augmenté de 12,1 %, à 65,8 millions de livres. Les ventes au détail ont pour leur part progressé de 15 % (et de 9,2 % à taux de change constants), à 400,7 millions de livres. Au Royaume-Uni et en Europe, ces dernières ont crû de 10,7 % (et de 8,4 % à taux de change constants), à 279,5 millions de livres.

Mais les chiffres les plus satisfaisants sont venus de l'Amérique du Nord, où les ventes au détail ont progressé de 28,3 %, à 103,4 millions de livres, notamment grâce aux effets de change. Même si la hausse n'est plus que de 13 % à taux de change constants, il s'agit encore d'une performance enviable.

La griffe a aussi réalisé une bonne performance en ligne, où les ventes ont crû de 35,1 % (32,3 % à taux de change constants), pour atteindre 72,3 millions de livres. Les revenus issus de licences ont pour leur part augmenté de 26,8 %, à 18,2 millions de livres, et les ventes en gros ont aussi connu une belle progression. Alors que de nombreuses griffes ont choisi de réduire leurs ventes en gros pour mieux se concentrer sur les ventes de détail, ce canal, qui reste important pour Ted Baker, est ressorti en hausse de 20,9 % (15,9 % à taux de change constants), à 130,3 millions de livres. La griffe prévoit une croissance à un chiffre de ses ventes en gros pour l'exercice en cours.

Le PDG, Ray Kelvin, a fait part de son optimisme en déclarant : « Nous avons continué à réaliser une bonne performance commerciale et à croître malgré un environnement difficile sur tous nos marchés. Nos collections printemps-été ont été bien reçues et nous avons une stratégie claire pour poursuivre notre croissance aussi bien sur nos marchés établis que sur de nouveaux marchés. »

Ted Baker progresse aussi bien au Royaume-Uni qu'à l'étranger


Y a-t-il eu aussi quelques mauvaises nouvelles ? Les chiffres n'ont pas été communiqués sur une base comparable et l'entreprise a tout de même précisé que « les ventes continuent à être impactées par des facteurs extérieurs ».

Davis Bernstein, président non-exécutif de Ted Baker, a pour sa part déclaré que l'entreprise avait augmenté ses activités promotionnelles et avait ressenti la baisse du tourisme international en Amérique du Nord, alors que l'environnement commercial reste difficile en Asie.

Ted Baker a tout de même poursuivi son expansion géographique avec des ouvertures au Royaume-Uni, en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

Pour 2017, Ted Baker prévoit l'ouverture d'un nouveau magasin à Paris et d'un autre à Oxford, d'un outlet à Gloucester et d'un autre à Roermond aux Pays-Bas, ainsi que de plusieurs concessions au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. La griffe continuera par ailleurs à investir dans ses sites de commerce en ligne pour « renforcer l'expérience client ».

En Amérique du Nord, des ouvertures de magasins sont prévues à Los Angeles et Houston. Le magasin de Miami Aventura sera par ailleurs transféré et de nouvelles concessions seront ouvertes au Canada « avec une importante chaîne de grands magasins ».

En Asie, Ted Baker a l'intention de rester « concentrée sur le renforcement de la notoriété commerciale, où (la griffe) en est encore à un stade précoce d'investissement ». Un magasin de Tokyo a été transféré et une nouvelle ouverture est prévue à Shanghai, ainsi que de nouvelles concessions au Japon et en Corée du Sud.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com