×
Publicités
Publié le
15 juil. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Terranova importe sa fast fashion en France

Publié le
15 juil. 2013

C’est un test. L’enseigne italienne Terranova ouvrira son premier magasin français dans l’extension du centre Klépierre Rives d’Arcins, à Bègles, à proximité de Bordeaux, entre septembre et octobre. Un premier pas dans l’Hexagone pour la marque fast fashion du groupe italien Teddy, qui cible les 12-25 ans.

Le concept de boutique Terranova - Visuel: Terranova


"Le marché français est un marché important, explique Pierluigi Marinelli, directeur du développement de Teddy Group. Nous allons tester notre formule sur quelques magasins ouverts en direct pour vérifier le sentiment de la clientèle. Nous avons un concept qui est reproductible à l'international et nous pouvons adapter 20% de la collection. Mais, lorsque nous nous intéressons à un marché, ce n’est pas pour ouvrir quelques boutiques. En Italie, nous avons aujourd’hui 250 boutiques, et la population est moins importante qu'en France."

Terranova a été créée en 1988 et s’appuie sur un modèle fast fashion avec des produits mode et accessibles pour l’homme, la femme et l’enfant. Elle propose des shorts en jean à 26€, des T-Shirts à 10€ ou des vestes à 30€ chez la femme, des jeans à 30€, des shorts à 20€ ou des chemises à moins de 20€ pour l'homme.
"Je pense que, sur la mode jeune, il y a une opportunité sur le marché français. D’autant que ce sont des consommateurs intéressés par ce qui est nouveau, précise Pierluigi Marinelli. H&M est probablement bien présent sur ce segment, mais nous avons une qualité et un design plus spécialisé. Nous testons le marché en direct avec un partenaire comme Klépierre avec qui cela se passe très bien en Italie. J’espère que nous continuerons à travailler sur le développement en France. Sur Terranova, nous cherchons à la fois en centre-ville et en centres commerciaux, mais nous avons besoin de surface entre 600 et 1 500 mètres carrés. D’autant qu’à partir de l’an prochain, en plus de la femme, de l’homme, de l’enfant, de la lingerie et des accessoires, nous allons développer les corners jeans et créer notre ligne de chaussures."

Côté Klépierre, Gontran Thüring, directeur commercial groupe, relève que le spécialiste de l'immobilier travaille déjà avec Terranova en Italie, installé dans plusieurs de ces centres. "Notre filiale italienne avait identifié le potentiel de cette enseigne comme pouvant être intéressant sur la France", explique-t-il.

Avec ses lignes femme, homme et enfant, mais aussi sous-vêtements et ses accessoires, Terranova a besoin de surfaces de plus en plus importantes. D'autant plus qu'elle développe un nouveau corner dédié aux jeans - Visuels: Terranova


Terranova est actuellement en discussion pour des emplacements sur Paris, Toulouse et Lyon. L’enseigne revendique aujourd’hui plus de 462 boutiques dans 34 pays avec un modèle économique s’appuyant sur les franchisés. Ses premiers marchés sont l'Italie, mais aussi la Russie et les pays d'Europe de l'Est.

Terranova vient d'arriver au Danemark et au Maroc, et prépare son entrée en Malaisie et donc en France. Et si l’approche du marché français est concluante, le groupe devrait amorcer l’introduction d’une autre de ses enseignes abordables. Calliope, qui compte plus d’une centaine de boutiques, cible une clientèle légèrement plus mûre mais présente surtout une image plus épurée.

Le groupe compte aussi Rinascimento, marque féminine made in Italy, principalement proposée en vente en gros et déjà présente sur le marché français.

Le groupe Teddy, basé à Rimini, compte au total 574 boutiques dans le monde et avance un chiffre d’affaires de 411 millions d’euros en 2012 (+12% par rapport à 2011) et table sur 437 millions pour son exercice 2013.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com