×
Publicités
Publié le
5 nov. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Texworld Istanbul : une offre asiatique pour la porte de l'Europe

Publié le
5 nov. 2014

Depuis le 4 novembre et jusqu'au 6, Texworld tient à Istanbul l'édition inaugurale de sa déclinaison turqpe. Le centre de convention Lufti kirdar réunit ainsi près de la place Taksim 115 exposants venus d'une dizaine de pays, et en particulier d'Asie.

Inauguration de Texworld Istanbul - Photo : MG


Pour l'occasion, avait d'ailleurs fait le déplacement Xy Yingxin, vice-président exécutif de CCPIT Tex, chambre chinoise du commerce textile, organe dirigeant de la filière locale. Un message important pour les professionnels de l'industrie turque et des pays environnants, comme l'a souligné Ibrahim Burkay, président de la chambre turque de commerce et d'industrie BCCI.

"Sa présence est remarquable au regard de l'importance de la production textile de nos deux pays" indique t-il. "La coopération entre Istanbul et la Chine est un sujet d'importance. D'autant que le textile-habillement est le secteur industriel turc affichant les plus fortes performances. Istanbul a un rôle de guide à jouer dans la région."

"Cela a demandé du temps de développer Texworld Istanbul" rappelle pour sa part Detlef Braun, membre du comité de direction de l'organisateur, Messe Frankfurt. "Nous avons analysé précisément ce marché, hautement attractif pour le monde du textile. La Turquie avait besoin d'une plateforme dédiée à la fabrication textile. Nous avons donc amener une offre asiatique et internationale aux professionnels de la région".

Une offre qui se compose au final d'une cinquantaine d'entreprises chinoises, complétée par la présence de sociétés taïwanaises (15), pakistanaises (14), indiennes (11), coréennes (8), ou encore indonésiennes (2). La Turquie est quant à elle représentée par 14 entreprises membres de l'UTIB, association d'exportateurs turques de textile.

L'objectif du rendez-vous est de répondre à la demande régionale qui, en dépit d'une industrie turque forte, doit tout de même recourir à des productions asiatiques massives. Sur son premier jour, le nouveau rendez-vous a réuni ainsi des acheteurs turcs, mais également russes et est-européens. L'enjeu est de taille pour l'organisateur comme pour les professionnels locaux.

La Turquie est le troisième fournisseur de l'Union européenne en habillement (8,6 milliards d'euros expédiés l'an passé). Un demande de taille également pour les fabricants textiles. Le pays est le 2ème fournisseur du Vieux Continent (4,1 milliards d'euros de marchandises expédiées en 2013).

Quelques jours plus tot, du 29 au 31 octobre, un autre salon parisien du textile lançait sa déclinaison stanbouliote. Première Vision s'était, lui, installé en effet également sur les rives du Bosphore, près de l'aéroport international, optant comme toujours une approche premium.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com