×
Publié le
12 mars 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Box annonce 24 % de visiteurs en plus sur sa dernière édition

Publié le
12 mars 2009

The Box, qui s’est tenu du 6 au 9 mars derniers pour la première fois au Pavillon Cambon sur le thème de la High Fantasy, annonce un visitorat de 3 160 acheteurs, dont 54 % venus de l’étranger. Des résultats en augmentation de 24 % par rapport à la session précédente, soulignent les organisateurs de The Box.


The Box en mars 2009 au Pavillon Cambon

Beaucoup de Japonais ont poussé la porte de ce nouvel écrin de prestige au 46 rue Cambon pour découvrir les cent créateurs d'accessoires présents. Ils ont été suivis par les Italiens, les Anglais, les Belges et les Allemands. The Box note également la venue d’Espagnols, d’Américains, de Suisses, d’Autrichiens et de Grecs.

Les exposants globalement sont satisfaits de cette édition. A l’instar d’Isabelle Lenfant, gagnante du prix 2009 Paris Capitale de la Création : « C’est un très beau salon. Nous avons la place pour exposer, la sélection est belle. De mon côté, j’ai pris pas mal de rendez-vous à mon showroom de Bruxelles et établi de nouveaux contacts. Et puis l’ambiance est bonne. On nous a servi du champagne et donné des tickets café et viennoiseries. Il y a un service déjeuner... C'est une très bonne chose car, en général, c’est très strict. Ici, c’est presque l’hôtel », s’amusait à dire la créatrice.

Sur le stand de Johanna Braitbart, nouvelle sur The Box, « il y a eu plus de visiteurs qu’au grand hôtel. Les clients, et j’en ai rencontrés des nouveaux, se déplacent grâce au changement de lieu ». Consciencieuse dans le choix de ses partenaires, Adeline Cacheux aussi s'est réjouie. « Il y a du monde, le lieu est très agréable. Je n’ai pas vu de nouveaux clients, mais mes anciens sont revenus ». Sophie Wat, à la tête de SoWat et de Faithful, a vu « beaucoup de clients correspondant exactement à ce qu’(elle) cherchai(t) ». Chez Ipokamp, Philippe Plathey, co-fondateur, affirmait que « les Japonais ont été extrêmement nombreux. On ne voyait plus les petites boutiques, elles sont revenues. C’est très positif, nous entrons aux Galeries Lafayette à Berlin, à Hong Kong. Et le lieu est exceptionnel.»

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com