×
Publié le
16 juil. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Brandery: un avenir incertain

Publié le
16 juil. 2011

Une certaine déception. Et une grande frustration. C’est bien le sentiment que l’on pouvait recueillir auprès des exposants lors de la session du salon The Brandery qui s’est tenu du 13 au 15 juillet à Barcelone, regroupé sous le seul Hall 8 de la Fira (contre deux halls à d'autres sessions). Premier reproche fait par ceux-ci, le manque d’offre, soit quelque 145 marques annoncées contre 200 en juillet 2010 et 147 en janvier dernier.

The Brandery
La mode féminine était très représentée (photo The Brandery)

Et encore le chiffre reflète des réalités bien différentes quand il s‘agit d’un coté de marques à la recherche de clients détaillants et d‘autres ayant conçu un stand vitrine comme l’enseigne de grands magasins espagnols El Corte Ingles. Coté français, le nombre de marques présentes a fortement diminué en un an. Selon Martine Marruchi, chef de projet, Ubifrance a financé la présence de 13 marques cette fois contre 25 à la session de juillet 2010 et 15 à celle de janvier dernier. Parmi les Français présents, Cop.Copine, les sneakers Faguo, Hotel Manufacture, Carling, etc.
Le deuxième reproche porte sur l’ouverture au public de cette édition qui manifestement n’a pas toujours été comprise par les exposants professionnels. D’autant plus que celle-ci s’accompagnait d’animations fortes qui perturbaient parfois l’écoute sur les stands.

The Brandery
Les animations grand public n'ont pas toujours été bien comprises (photo The Brandery)

Enfin, nombre d’exposants regrettaient le “faible” nombre de visiteurs acheteurs, venus de plus essentiellement de Catalogne. L’organisation du salon communique sur 15500 professionnels. Ils étaient 16500 selon là aussi les organisateurs en juillet 2010. Et un peu moins sur la dernière session de janvier.
Plusieurs exposants, notamment des nouveaux comme la jeune marque française masculine Paul Stragas ont apprécié en revanche les opérations de speed dating organisés par le salon entre des groupes d’acheteurs internationaux et des exposants.
Au-delà des chiffres, beaucoup d’exposants se disent inquiets sur l’avenir de cette manifestation à laquelle pourtant ils se disent attachés. C’est presque avec regret que certains s’interrogent sur leur prochaine participation.
Pour la Fira de Barcelone, il y aura bien une suite. Elle est d‘ailleurs programmée du 25 au 27 janvier 2012. Il faudra sans nul doute beaucoup d’arguments pour convaincre nombre d’exposants de cette session de revenir et en gagner d’autres. Même avec la magie d’une ville et d’un lieu qui enchante toujours au-delà même de la manifestation strictement professionnelle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com