×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 oct. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Hut Group dispose de moyens élargis pour poursuivre sa croissance

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 oct. 2017

Le détaillant en ligne britannique The Hut Group a signé un accord qui augmente sa capacité d'emprunt, qui passe de 345 millions de livres à 515 millions (576 millions d'euros), afin de soutenir son plan de croissance.


Photo:Illamasqua


L'entreprise, qui a fait récemment l'acquisition de la marque de maquillage Illamasqua pour un montant estimé à 25 millions de livres (28 millions d'euros), a pour objectif de devenir le premier détaillant mondial en produits de beauté et de soin d'ici 2018, en s'appuyant sur sa position de plus gros détaillant européen en produits cosmétiques de luxe.

Selon la presse britannique, The Hut Group a ajouté Citibank, JP Morgan et Alberta Investment Management Corporation à son syndicat bancaire, qui inclut déjà des créanciers comme Barclays, HSBC et Silicon Valley Bank.

Selon certaines sources, cette nouvelle autorisation de crédit sera utilisée pour financer d'autres acquisitions dans les domaines de la beauté et du bien-être, tout en stimulant l'infrastructure e-commerce de la société.

Ces quatre derniers mois, The Hut Group a acquis trois entreprises spécialisées dans la beauté, notamment la marque de maquillage écoresponsable Illamasqua, la prestigieuse marque de soins de peaux Espa, ainsi que Glossybox, service, qui fournit des produits de beauté à ses abonnés.

Interrogé sur ce nouveau dispositif, le PDG et fondateur de l'entreprise, Matthew Moulding, a commenté : « Cette année, The Hut Group a nettement accéléré ses investissements, que ce soit dans les domaines de la beauté, des infrastructures, de la technologie et des nouveaux talents ». 

« Cet élargissement significatif de notre capacité d'emprunt est une étape importante pour le groupe et nous donne encore plus de marge de manoeuvre pour prolonger notre croissance internationale. » 

Le groupe basé dans le nord-ouest de l'Angleterre a vu ses ventes augmenter de 50 %, pour atteindre 501 millions de livres (559 millions d'euros), au cours de l'exercice fiscal qui s'est achevé au 31 décembre 2016 - plus de la moitié de ces ventes ayant été réalisées sur des produits de ses propres marques.

Cette année, l'entreprise s'attend à ce que ses ventes s'élèvent à 750 millions de livres, soit une augmentation de 50 % par rapport à la même période l'an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com