×
Publié le
26 avr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Kooples poursuit son ascension

Publié le
26 avr. 2009

Lancée à la fin de l’année 2008, l’enseigne et marque The Kooples n’a mis que quelques mois à se construire une image et surtout à construire son réseau de boutiques. Sans relâchement, le développement se poursuit toujours.


Intérieur d'une boutique The Kooples

Au programme de ces dernières semaines, l’ouverture des premiers corners en grands magasins de la marque. En effet, depuis fin mars, The Kooples est présente au troisième étage de la mode femme du Printemps Haussmann et au premier étage du Printemps de l’homme à Paris. Un véritable premier pas en dehors de son propre réseau.

Déjà conséquent pour une si jeune griffe, celui-ci compte douze espaces de vente à Paris et en proche banlieue ainsi que dix autres adresses en province (Aix-en-Provence, Dijon, deux à Lille, Rouen, Strasbourg et deux à Toulouse). Une nouvelle inauguration est attendue le 9 mai à Lyon au 41, rue de Brest dans le IIe arrondissement. D’autres auront encore lieu d’ici à la fin de l’année.


Pour The Kooples, la maison anglaise Norton & Son dessine les patrons des pièces à manches

En parallèle, les collections poursuivent leur développement. Dernière évolution en date, un partenariat avec la maison anglaise Norton & Son, établissement de Savile Row qui s’occupe de la conception des pièces à manches féminines et masculines (costumes, vestes, pantalons, trenchs, manteaux, chemises, …) de la marque. « C’est une vraie valeur ajoutée pour The Kooples, souligne-t-on au sein de la griffe. Les pièces n’en sont que plus "fittée"’ et ont ce côté british si appréciable ». Comptez 500 euros pour un costume, 260 euros pour une veste et environ 160 euros pour un pantalon, sachant que cette collaboration va se développer de saison en saison.

Prochainement, The Kooples proposera à la vente ses premières bougies parfumées imaginées pour elle par la maison Trudon. Baptisé "Le roi soleil", le parfum de celles-ci mêlera une odeur boisée, au camphre et à l’encens.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com