×
Publié le
3 oct. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

The Sartorialist explique le business plan idéal du blogueur

Publié le
3 oct. 2011

The Sartorialist
Photo: Stephen Lovekin.
Le modèle économique du blog peut parfois paraître flou, mais Scott Schuman, le plus célèbre des blogueurs, vient d'éclaircir la question. Dans une interview accordée au site américain The Talks, le photographe de The Sartorialist n'a pas caché son âme de businessman.

Pour assurer la pérennité de ses activités, il affirme que "la clé pour moi, et pour Garance aussi (Garance Doré, sa compagne ndlr.), comme pour tout bon business, c'est la diversification". Scott Schuman liste d'ailleurs celles qui lui rapportent de l'argent: les campagnes qu'il shoote, la partie éditoriale de son travail, les droits d'auteur de ses photos, ses apparitions, et bien sûr la publicité sur son blog.

Rien que pour cette seule dernière source de revenus, le blogueur affirme toucher environ 300 000 à 400 000 dollars minimum par an, via les publicités de Net-a-porter et American Apparel.

Sans tabou, l'Américain confirme donc que le blog peut s'avérer une activité très lucrative, tout en jurant de l'intégrité de sa démarche. Il explique que certains annonceurs potentiels lui réclament désormais des publications en retour, une pression à laquelle il résiste.

Et de balayer d'un revers de main les doutes sur l'honnêteté des blogueurs de mode en chargeant les magazines de mode: "Je pense que tout le monde sait qu'il ne faut plus croire aux magazines, nous savons tous que ce ne sont que des pages de publicité les unes après les autres". A bon entendeur...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Luxe
Divers
People