×
Publicités
Publié le
17 févr. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Theory fait sa révolution

Publié le
17 févr. 2015

Theory présente pour la première fois un nouveau logo depuis la création de la société il y a 18 ans. De premier abord, pas de grand changement. Tout est dans la nuance, en effet, puisque c’est juste le caractère du nom qui a changé et le t minuscule initial qui s’est transformé en un T majuscule. « Le logo est audacieux et moderne. Et nous avons emphatisé le T », résume le PDG Andrew Rosen.

La nouvelle campagne de Theory avec Natalia Vodianova


La griffe premium américaine Theory, propriété du groupe nippon Fast Retailing, a également procédé à une révolution en douceur en ce qui concerne sa nouvelle direction artistique. Suite au départ en juin dernier du créateur belge Olivier Theyskens, qui supervisait la création de Theory depuis 2010, le style a été confié à Lisa Kulson pour la femme et à Ben Stubbington pour l’homme.
 
Les deux designers travaillaient déjà depuis quelques années pour la marque. Lisa Kulson a débuté sous la supervision du fondateur Andrew Rosen en 1997. Elle a laissé le label en 2002 pour poursuivre d’autres projets avant d’y revenir comme consultante en 2012 et d’être nommée à la tête de la femme en 2013. De son côté, Ben Stubbington, qui a travaillé pour Calvin Klein et Rogan, est à la tête de l’homme depuis 2010.

« Lorsque j’ai fondé Theory en 1997, le paysage de la mode était très différent. Personne ne créait ce type de vêtements, soit une tenue sophistiquée et moderne pour l’homme et la femme, extrêmement bien coupée dans des matières de grande qualité, et disponible à un prix accessible. De notre côté, notre proposition n’a pas changé, mais aujourd’hui il y a beaucoup plus de choix et une marque doit constamment évoluer. Je souhaite continuer à surprendre nos clients fidèles, mais il est également important de s’adresser aux nouveaux. J’ai senti que c’était le bon moment pour insuffler une nouvelle énergie à la marque avec un logo redessiné et une campagne de publicité globale », explique encore le patron de Theory.

Dans cette optique, la marque va investir en force dans la publicité. Pour la campagne printemps-été 2015 accompagnant ce « tournant historique », elle s’offre deux top-modèles incarnant « la sophistication et l’aisance urbaine de Theory », indique cette dernière dans un communiqué. Il s’agit de Natalia Vodianova et de Clément Chabernaud, photographiés à Londres par David Sims. «En tant que mère, philanthrope, à l’apogée de sa carrière, Natalia est l’incarnation parfaite de la femme moderne telle que Theory la conçoit », souligne Andrew Rosen.
 

Theory se renforce sur l'homme avec un corner dédié au Bon Marché


Forte d’un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars (881 millions d’euros), la marque de prêt-à-porter réalise 75 % de ses ventes avec la femme et 25 % avec l’homme. Plus de la moitié de l'ensemble de ses ventes s’effectue aujourd’hui en dehors des Etats-Unis, son marché domestique pesant désormais un peu moins de 50 %. Theory compte 217 magasins en gestion directe.
 
En France, Theory dénombre cinq points de vente. Deux magasins directs à Paris (au 215 rue Saint-Honoré et au 10 rue de Grenelle) et trois concessions (Printemps Femme, Printemps Homme, Galeries Lafayette Femme). A cela s’ajoute un corner de 35 m² au Bon Marché dédié au menswear, qui sera inauguré dans quelques jours avec 20 pièces exclusives.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com