×
Publié le
29 juin 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Thierry Mugler confie l'homme à Inghirami

Publié le
29 juin 2010

C’est auprès du groupe Inghirami que l’homme Thierry Mugler (Clarins Group) poursuit cette nouvelle naissance, opérée depuis deux ans. La maison clôt, comme prévu, son contrat de licence avec Tombolini, partenaire depuis 2004, de l’homme et de l’accessoire. La première collection réalisée par le nouveau partenaire sera développée pour la saison Automne Hiver 2011-2012. Quant au prêt-à-porter féminin, il a vu le jour fin 2009 avec la collection Edition, gérée en direct.


Joël Palix

En charge des marques Ingram (chemises), Robert Friedman, Reporter, SanRemo, Fabio Inghirami, Pancaldi & B, Peter & Sons, le groupe Inghirami né en 1949, fabrique tissus, vêtements et chemises en France, à Cherbourg. Une expertise dont Thierry Mugler se dit "ravi de bénéficier".

Car depuis 2008 Thierry Mugler s’attèle à retrouver son aura autour du vêtement, endormie suite à l’arrêt de la Haute Couture en 2001 et le succès planétaire de son parfum Angel* lancé en 1992. Après l’embauche en février 2008 de Rosemary Rodriguez à la tête du style, puis de Joël Palix (Clarins Group) PDG le mois suivant, Thierry Mugler prend un nouveau souffle, gonflé d’ambitions.

Et pour être soutenu dans son virage stratégique, Thierry Mugler s'adosse depuis mars dernier à un nouveau bureau de presse KCD.

Autre initiative, liée à la beauté cette fois: le lancement de Womanity, son nouveau féminin, destiné entre autres à fédérer les femmes autour de la marque.

Pour le moment, Thierry Mugler demeure distribué dans une cinquantaine de multimarques de par le monde. La boutique à l'enseigne de la griffe située rue Etienne Marcel est sur le point de fermer ses portes. Cette dernière ayant été ouverte par Tombolini.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com