×
Publicités
Par
AFP
Publié le
21 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tiffany plombé par son différend avec Swatch

Par
AFP
Publié le
21 mars 2014

NEW YORK, 21 mars 2014 (AFP) - Le joaillier américain Tiffany a été plombé l'année dernière par son différend avec le suisse Swatch, qui l'a fait tomber dans le rouge au quatrième trimestre de son exercice décalé. Sur l'exercice fiscal achevé fin janvier, le joaillier a enregistré un bénéfice net de 181 millions de dollars, en baisse de 56,5% comparé à l'exercice précédent, selon des résultats publiés vendredi. Ajusté par action, la référence à Wall Street, le bénéfice par action annuel est ressorti à 3,73 dollars, soit 4 cents de moins que la prévision médiane (3,77 dollars) des analystes.

Photo : AFP.

Cette contre-performance est due à une provision de l'ordre de 293 millions de dollars après impôts passée dans les comptes du quatrième trimestre, en raison de sa condamnation dans le contentieux qui l'opposait au suisse Swatch Group. Tiffany est ainsi tombé dans le rouge lors des trois derniers mois achevés fin janvier, période cruciale avec les fêtes de fin d'année. La perte nette s'élève à 104 millions de dollars, soit une perte par action de 81 cents alors que le marché tablait sur un bénéfice de 1,52 dollar par action.

La justice néerlandaise avait donné raison à Swatch group en décembre dernier dans le litige l'opposant à Tiffany. Les deux groupes s'étaient alliés en 2007, avant de mettre fin à leur collaboration, à l'automne 2011, à l'initiative de Swatch Group. Le groupe suisse reprochait à son ancien associé une obstruction systématique dans le développement des affaires. La coopération avait pour but de concevoir des montres de luxe, via une société appelée Tiffany Watch, et dirigée par Nayla Hayek, fille du fondateur de Swatch Group.

Les ventes annuelles mondiales de Tiffany's ont en revanche augmenté de 6% à 4,03 milliards de dollars, soit exactement ce qu'attendait le marché. A taux de changes constants, la progression est plus marquée (+10%). C'est aussi le cas quand l'évolution des ventes est mesurée à nombre de magasins constants (+6%). La tendance est identique au quatrième trimestre: les ventes mondiales ont progressé de 5% à 1,29 milliard de dollars (le marché tablait sur 1,31 milliard). A taux de changes constants, la hausse est de 9% et de 6% à magasins comparables.

Pour 2015, Tiffany attend un bénéfice par action compris entre 4,05 dollars et 4,15 dollars et une croissance à un chiffre de ses ventes mondiales. Le consensus des analystes table sur un bénéfice par action annuel à 4,28 dollars et une hausse de 7,50% des ventes. A Wall Street, l'action baissait de 3,59% à 87,90 dollars dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.