×
Publicités
Publié le
3 juin 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Timex rachète sa licence montre Marc Ecko

Publié le
3 juin 2009

Avancée à demi-mots lors du dernier salon de Bâle, le groupe faisant alors état d’un plan de consolidation avec à la clé la fermeture du siège de Callanen, l’intégration des marques gérées par sa filiale débute donc avec le rachat de la licence Marc Ecko. Le montant de l’opération n’a pas été communiqué.


Montre Marc Ecko

Licencié de la marque depuis 2002, le géant américain a ainsi récupéré le développement, la production, le marketing et les ventes globales des montres Marc Ecko. Des ventes qui passent par trente-cinq pays actuellement. Mais surtout une étape clé pour Hans-Kristian Hoejsgaard, président et Pdg de Timex qui souhaite ainsi que le groupe « (ait) un portefeuille de marques équilibré […] entre celles détenues et celles sous licence », comme Valentino, Guess, Versace ou Salvatore Ferragamo, la dernière licence signée dans le domaine des montres haut de gamme.

Au mois de mars, alors que le groupe annonçait le renforcement de l'effectif de son siège de Middelbury dans le Connecticut, avec au passage la fermeture de l’état-major de sa filiale Callanen dont seulement une partie des équipes serait transférée, Hans-Kristian Hoejsgaard expliquait déjà que « l'expansion du groupe Timex et le développement (des) marques à l'échelle mondiale exige une réévaluation continue de (la) structure d'entreprise et de (son) organisation. Cette décision permettra d'optimiser l'utilisation des ressources disponibles et la puissance de Timex, apportant son soutien à la croissance de Nautica, Marc Ecko et TX.» Un objectif à nouveau affirmé avec l'acquisition de la licence Marc Ecko.

La marque devrait en principe être rattachée à la division présidée par Adam Gurian, lequel reporte directement au Pdg.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com