×
Publicités
Publié le
25 juin 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tinsels fait son entrée sur le marché du prêt-à-porter féminin

Publié le
25 juin 2012

Dans quelques jours, à l'occasion du salon Who's Next - Prêt à Porter Paris du 30 juin au 3 juillet, Tinsels prendra son envol. Cette nouvelle marque féminine qui apparaîtra pour la première fois au Fame a été initiée par deux amis rencontrés à Esmod et devenus associés: Rémi Regazzoni et Julien Doligez. Le premier, styliste, a longuement exercé pour Cotélac, tandis que le second exerce, lui, pour une société textile. Issue d'une envie commune et durable, leur marque Tinsels conjugue un style casual léger et l'amour des belles matières hérité de la région lyonnaise où elle est basée.


Silhouettes de la première collection de Tinsels pour le printemps-été 2013.

La ligne Tinsels se veut synonyme de simplicité, de clarté et de lumière, d'où ce nom qui évoque les guirlandes lumineuses et l'étincelant. Surtout pas de clinquant pourtant, pour la première collection printemps-été 2013 positionnée moyen de gamme. Avec des prix publics approchant les 90 euros pour une chemise et 150 pour une robe, la marque entend flirter en boutique avec des griffes comme Sessùn ou Swildens, chez qui Julien Doligez observe "un esprit atypique, un univers fort et marqué comme celui que nous voulons construire".

Si cette première collection comprend 90 pièces, les deux associés ont d'ores et déjà prévu de segmenter leurs saisons en deux fois cinquante pièces. "A mon avis, la force de la marque cela peut par exemple être nos petites pièces légères et fluides, chemises, petites robes accompagnées de quelques accessoires comme des sacs et des ceintures, détaille Julien Doligez. L'allure se veut simple, avec des références masculines et des petits détails, mais aucun décorum".

Si celui-ci espère toucher une cinquantaine de multimarques pour l'été 2013, il ne vise pas uniquement la France pour autant, établissant déjà des contacts en Belgique, en Espagne, en Angleterre et même en Asie. Afin de donner à voir l'univers de la marque avant son arrivée en boutiques, Tinsels prépare sa vitrine web pour les semaines à venir. Et rêve déjà d'une boutique pilote chez elle, à Lyon, peut-être d'ici deux saisons si le lancement est réussi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com