×
5 444
Fashion Jobs
Publié le
15 nov. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tod’s: résultats stables mais inférieurs aux attentes sur les 9 premiers mois

Publié le
15 nov. 2013

Après des mois de hausse record, Tod’s ralentit sa course affichant des résultats stables au 30 septembre 2013. Sur les neuf premiers mois de l’année 2013, le groupe de luxe italien a réalisé un chiffre d’affaires de 752,6 millions d’euros, en hausse exactement de 0,4 % par rapport à la même période de 2012. Le résultat opérationnel (Ebit) s’affiche à 168,5 millions reculant de 0,7 % par rapport aux neuf premiers mois de 2012, tandis que le résultat brut d’exploitation (Ebitda) reste stable à 199,5 millions d’euros, annonce l’entreprise dans un communiqué.

Le siège de Tod's à Sant'Elpidio a Mare dans la région des Marches


Avec ces résultats, inférieurs aux attentes des analystes, le chausseur italien a déçu le marché et cédé près de 4,4 % à la Bourse de Milan au lendemain de la publication des résultats, le 14 novembre. Le titre a ainsi dégringolé à 116,1 euros, passant sous le seuil des 120 euros.

Les analystes ont revu leurs prévisions à la baisse après les déclarations du directeur financier du groupe, Emilio Macellari. Selon ce dernier, au vu des résultats de la période janvier-septembre, le consensus sur l’ensemble de l’année 2013 sera "difficilement atteint".

Tod’s, la marque phare du groupe, voit ses ventes croître de 3,1 % à 448,6 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année. A signaler, par ailleurs, les excellents résultats de la griffe de souliers de luxe Roger Vivier, dont les ventes ont bondi de 65,7 % à 83,2 millions sur la même période.

En revanche, les autres marques du groupe, Hogan et Fay, enregistrent une baisse de leurs ventes, principalement en raison de la crise qui perdure sur le marché italien. Ce recul s’explique aussi par la rationalisation du réseau de distribution sur le marché domestique engagée par l’entreprise.

De fait, l’Italie, qui reste le premier marché de Tod’s Group, s’inscrit en recul (-18,5 %) à 260,8 millions d’euros. Parallèlement, la société, emmenée par Diego Della Valle, conforte sa croissance à deux chiffres sur le continent américain (+13,6 % à 66,2 millions), tandis que la Grande Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao, Taïwan), qui représente 24 % des ventes totales, se confirme comme le marché à plus forte croissance pour le groupe avec une hausse des ventes de 27,9 % à 180,8 millions d’euros, s’inscrivant comme le deuxième marché de Tod’s après l’Italie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com