×
Publicités
Publié le
15 nov. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tod’s se lance dans l’e-commerce avec Italiantouch

Publié le
15 nov. 2012

Diego Della Valle se lance dans l’e-commerce avec "Italiantouch", une société qu’il a créée avec son frère Andrea à travers la holding familiale Diego Della Valle & C. Au lieu de faire appel aux spécialistes du secteur, comme Yoox ou Net-a-porter, le patron de Tod’s, a préféré mettre sur pied un projet à la fois plus personnel et plus ample destiné à valoriser et promouvoir le Made in Italy dans son ensemble. L’opération, qui devrait être annoncée officiellement sous peu, a été anticipée lors de la publication des résultats pour les neuf premiers mois 2012 du groupe Tod’s et détaillée mercredi à l’occasion d’une conférence avec les analystes financiers.

Dans le communiqué publié lors de ses résultats, le chausseur italien annonce "la conclusion d’un accord pour le développement du canal e-commerce", en précisant que la gestion de ce canal sera confiée "à un nouvel opérateur du secteur des ventes en ligne, la société Italiantouch, focalisée sur la commercialisation de marques et produits exclusifs de biens de luxe, objets d’art, décoration d’intérieur, cosmétiques, bijoux, montres, gastronomie, hôtels et voyages".


Diego della Valle - Photo Ansa

L’accord prévoit en particulier la commercialisation de la part de Italiantouch "des produits de toutes les marques du groupe, que ce soit à travers son propre portail e-commerce, ou à travers un magasin spécifique consacré de manière exclusive aux marques du groupe, accessible à partir des sites web de chacune des marques. Le canal sera activé d’abord sur le marché italien et dans les principaux pays européens pour être ensuite progressivement étendu aux autres marchés de référence", précise l’entreprise dans son communiqué. Le groupe, qui a réalisé 893,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011, (749,5 millions d’euros au 30 septembre), détient les marques de chaussures Tod’s et Hogan, la marque d’habillement Fay, ainsi que les chaussures de luxe françaises Roger Vivier.

"Nous avions déjà fait un test e-commerce sur le marché américain avec notre propre site, mais nous préférons développer cette nouvelle activité avec la société Italiantouch", a expliqué le directeur financier de Tod’s Group Emilio Macellari en s’adressant aux analystes, tout en rappelant que "la famille Della Valle était derrière cette entreprise". L’option de s’adresser à "cette petite société", telle qu’il l’a définie, moins onéreuse par rapport aux autres opérateurs spécialisés dans la vente en ligne, permettra au groupe, selon le CFO, de faire des économies. "Nous croyons que c'est la solution la plus adéquate pour notre e-commerce", a-t-il indiqué.

Pour l’instant, Tod’s est la première marque à figurer dans le portefeuille de Italiantouch, dont le nom du site n’a pas encore été dévoilé. "Mais nous n’avons pas l’intention d’être la seule et unique marque à être distribuée par cet opérateur", a conclu Emilio Macellari. L’idée est en effet de vendre sur ce site ce qui se fait de mieux en matière de luxe et de style en Italie. Un thème particulièrement cher à Diego Della Valle, qui avait déjà célébré en 2009 l’élégance et la tradition du Made in Italy à travers un livre intitulé… Italian Touch.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com