×
Publicités
Publié le
19 nov. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tod’s : une croissance qui ralentit sur les neuf premiers mois de son exercice

Publié le
19 nov. 2015

Tod’s voit sa croissance ralentir au troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de l’année, le chausseur de luxe italien fait état d’un chiffre d’affaires de 786,9 millions d’euros, légèrement inférieur aux attentes des analystes avec une hausse de 6,2 %.

A taux de change constant, la croissance a été de 0,6 % par rapport à la même période en 2014, indique le groupe dans un communiqué. Sur le seul troisième trimestre, les ventes ont progressé de 3,1 %, à 271,6 millions d’euros.

Tods.com


A périmètre comparable notamment, le chiffre d’affaires à taux de change constant a reculé de 6,1 % entre le 1er janvier et le 8 novembre 2015, pénalisé par une forte volatilité en août et septembre et des résultats variables selon les régions, alors qu’à taux de change courant la tendance est positive, souligne l’entreprise.

Au 30 septembre, le résultat opérationnel (Ebit) de Tod's s’affiche à 122,5 millions d’euros, reculant de 1,2 % par rapport à la même période un an plus tôt, tandis que l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) s’établit à 160 millions d'euros (+2,4 %), en ligne avec les prévisions, ressortant à 20,3 % sur les ventes totales contre 21,1 % un an plus tôt.

Le groupe a notamment été pénalisé par le ralentissement de ses ventes en Chine, alors qu’il a progressé sur toutes les autres régions du monde. Dans la Grande Chine, qui représente 21,3 % des ventes totales du chausseur, le chiffre d’affaires a atteint 167,8 millions d’euros, reculant de 1,3 % (-14 % à taux de change constant).

« A taux de change courant, les ventes dans la Chine continentale ont progressé, tandis qu’elles ont reculé à Hong Kong, en raison de la forte chute du trafic », précise Tod's. Sur le 3ème trimestre notamment, les ventes en Chine ont chuté de 17,2 % et de 3,7 % sur le continent américain.

Le groupe, qui détient Tod’s, Hogan, Fay et Roger Vivier, voit toutes les ventes de ses marques augmenter à l’exception de celles de Fay, s’inscrivant en légère baisse (-1,1 %) à 43,8 millions d’euros. A noter l’excellente performance, une fois de plus, de la griffe de souliers française Roger Vivier, dont les ventes ont grimpé de 20,1 %, à 112,1 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com