×
5 625
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 oct. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tolomei veut encore monter au capital de Le Tanneur

Par
AFP
Publié le
17 oct. 2017

Paris, 17 oct 2017 (AFP) - La société d'investissement Tolomei Participations, nouvel actionnaire majoritaire du maroquinier Le Tanneur, a obtenu mardi le feu vert de l'Autorité des marches financiers (AMF) pour lancer une offre publique d'achat (OPA) sur un peu plus de 7% du capital de l'entreprise.

Campagne automne-hiver 17 - Le Tanneur


Le gendarme de la Bourse de Paris "a apposé (son) visa" sur le projet d'OPA déposé début octobre par Tolomei, indique l'AMF dans un communiqué.

Le fonds d'investissement parisien, qui a pris le contrôle de Le Tanneur à la faveur d'une augmentation de capital annoncée en août, détient à ce jour 50,22% des actions.

L'ancien propriétaire, Qatar Luxury Group (QLG), dont la participation est descendue par cette occasion à 42,6%, "s'est engagé à ne pas apporter ses actions", ni à les céder à un tiers durant l'OPA.

L'opération vise donc les 7,18% restants, que Tolomei propose de racheter au prix fixé pour l'augmentation de capital, soit 2,50 euros par action. Il pourrait ainsi débourser jusqu'à 1,5 million d'euros pour monter au maximum à 57,4% du capital.

Le calendrier de l'OPA sera précisé ultérieurement par l'AMF.

Après cette opération, Tolomei prévoit de lancer une seconde augmentation de capital "au prix de 1 euro par action", ajoute le régulateur des marchés financiers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.