×
5 484
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
28 nov. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tom Ford défend un concept de vêtements de luxe plus personnalisés

Par
AFP
Publié le
28 nov. 2005

PARIS, 28 nov 2005 (AFP) - La star américaine de la mode Tom Ford défend "un nouveau concept de vêtements de luxe", plus personnalisés et confidentiels, dans la dernière livraison de L'Officiel de la couture et de la mode de Paris.


Tom Ford salue à la fin de son dernier défilé pour Yves Saint Laurent - Photo : Patrick Hertzog

Tom Ford, qui avait quitté avec fracas le groupe Gucci en avril 2004, avait annoncé un an plus tard la création de sa propre marque et une alliance avec le géant des cosmétiques Estée Lauder.

"En parallèle à cette ligne de cosmétiques, je travaille sur le lancement de la première collection de mode masculine griffée Tom Ford", explique le styliste dont la photographie figure en couverture de L'Officiel (décembre 2005/janvier 2006) avec le titre "Tom is back".

Tom Ford précise qu'il a décidé de "revenir comme fashion designer sous (son) nom" et "exclusivement en mode masculine".

Interrogé sur sa future ligne, il déclare : "une diffusion massive d'une collection dans ses premières années ne cadre pas avec ma vision actuelle d'un nouveau concept de vêtements de luxe. (...) Je veux une autre approche pour cette ligne, beaucoup plus confidentielle", ajoute-t-il. "Cette collection sera comme ma garde-robe personnelle".

"Mon idée est de travailler sur un nouveau concept de mode contemporaine où l'homme pourra venir dans la boutique et choisir la coupe, les tissus et les couleurs de ses costumes, chemises, pantalons, chaussures, maroquinerie et petits accessoires créés avec un souci du détail", déclare encore le styliste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.