×
6 566
Fashion Jobs
Publicités

Tom Tailor récolte les fruits de son programme de relance

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 16 nov. 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’équipe de direction de Tom Tailor Group peut souffler. L’entreprise allemande a annoncé que son programme de relance, intitulé Reset, a dépassé ses attentes et qu’elle est « en bonne voie de réaliser les objectifs » qu’elle s’est fixée l’année dernière, après une période difficile de fermetures de boutiques et d’abandon de marques, marquée par le départ de son PDG.


Tom Tailor améliore sa profitabilité sur les neuf premiers mois de son exercice 2017. - Tom Tailor


Dans certaines zones, ces objectifs sont même « sur le point d’être dépassés, » selon l’entreprise qui vient de publier ses comptes de résultat à neuf mois. Le changement de stratégie Reset a été initié l’année dernière après une période de baisse des ventes et des profits, à un moment où la marque était confrontée à un changement de comportement et de goût des clients.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice en cours, les changements opérés dernièrement ont eu pour résultat une légère baisse du chiffre d’affaires de 695,1 millions d’euros à 686,2 millions d’euros, imputable à la fermeture des boutiques non performantes et au retrait des pays non rentables.

Les marges et profits récoltent quant à eux les fruits de cette nouvelle stratégie. Sur la période, l'Ebitda est monté en flèche de 66,6 % à 52,8 millions d’euros. Le bénéfice avant intérêts et impôts est passé d’une perte de 4 millions d’euros il y a un an à un gain de 26,1 millions d’euros et la société a maintenant une position beaucoup plus solide grâce à un fonds de trésorerie plus important.

Concernant les deux marques principales du groupe, Tom Tailor a vu son chiffre d’affaires retail augmenter de 1,1 % à 213,6 millions d’euros et ses ventes en gros progresser de 2,9 % à 270,7 millions.  Les ventes de Bonita ont elles chuté de 8,6 % à 201,9 millions d’euros, en raison une fois encore de la stratégie de fermeture de boutiques initiée par le programme Reset. Son réseau est ainsi passé à 830 magasins, versus 982 sur les neuf mois de 2016. Néanmoins, L'Ebitda de la marque a atteint 10,5 millions d'euros, contre une déficit de 0.8 million il y un an.

La société affirme que le second semestre a permis de mettre en œuvre des projets clés pour le développement futur de l’entreprise, comme la digitalisation de ses procédures commerciales. Elle prévoit par ailleurs une forte augmentation de son résultat d’exploitation sur le reste de l’année, même si le chiffre d’affaires est attendu à la baisse.

Le groupe de mode allemand possède plus d’un millier de boutiques en propre et en franchise, et ses marques sont présentes chez plus de 7 000 boutiques multimarques dans 35 pays.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com