×
5 450
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
12 mai 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Toray : hausse attendue de 17% des bénéfices en 2014/15

Par
AFP
Publié le
12 mai 2014

Tokyo, 8 mai 2014 (AFP) - Le spécialiste japonais des fibres textiles et matériaux composites Toray a fait état jeudi d'une hausse de 23% de son bénéfice net pour l'exercice 2013-2014, et attend une nouvelle progression de 17% en 2014-2015.


Entre avril 2013 et mars 2014, Toray a dégagé un profit net de 59,6 milliards de yens (444 millions d'euros), conforme à ses prévisions.

Dans le même laps de temps, le numéro un des fibres de carbone a dégagé un bénéfice d'exploitation de 105,3 milliards (778 millions d'euros), en progression de 26% sur un an, pour un chiffre d'affaires qui s'est élevé de 15,4% à 1.838 milliards de yens (13,6 milliards d'euros).

Toray a indiqué avoir certes subi une petite faiblesse de la demande de textile de base au Japon, mais les tissus plus élaborés et les matières pour le secteur de l'automobile ont tiré les ventes de sa division de fibres.

Toray profite depuis des années d'un partenariat très réussi avec la marque de vêtements Uniqlo pour la fabrication de vêtements ayant diverses fonctions (rétention de la chaleur humaine en hiver, suppression de la sueur et des odeurs en été).

Dans ce même domaine, dont le chiffre d'affaires s'est élevé de 19,5% sur un an, Toray a aussi bénéficié de commandes de textiles de niveau supérieur en Asie et de la baisse du yen qui favorise les exportations.

Dans le domaine des produits plastiques, dont les revenus ont crû de 19% sur un an, Toray a profité au Japon des commandes de l'industrie automobile et d'une bonne tenue du marché des voitures aux Etats-Unis, en Chine et en Asie du Sud-Est. Il a en revanche été moins sollicité par les autres industries et ses marges ont été un peu mangées par le renchérissement des tarifs des matières premières importées à cause de la hausse des devises étrangères face au yen.

Le groupe a par ailleurs affiché une petite progression de 3,4% des revenus tirés des produits pour le secteur de l'électronique, dont des films pour les écrans de smartphones et tablettes, même si un affaiblissement a été constaté en fin de période.

Ses recettes tirées des matériaux composites (fibres de carbone) ont quant à elles bondi de 46% et les profits afférents ont plus que doublé grâce aux besoins des secteurs de l'énergie (pour des réservoirs de gaz naturel sous pression) et du secteur aéronautique. La vente de fibres de carbone au secteur de l'électronique (pour des PC portables) a aussi augmenté, a souligné Toray.

Ses revenus ont aussi grimpé dans le domaine des techniques environnementales, dont le traitement des eaux, une division qui devrait croître avec l'apport d'une firme sud-coréenne, Woongjin Chemicals, spécialisée dans les filtres de dessalement de l'eau de mer.

Pour l'année débutée le 1er avril, Toray table sur une nouvelle hausse de ses revenus et profits, avec un chiffre d'affaires espéré à 2.150 milliards de yens (+17%), un gain d'exploitation de 130 milliards (+23,5%) et un bénéfice net de 70 milliards (+17%), grâce au renforcement de la présence dans diverses régions de ses activités-piliers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.