×
6 329
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
21 juin 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tranoï invite 200 marques masculines du 25 au 27 juin

Publié le
21 juin 2016

Pour sa nouvelle édition, Tranoï change d’appellations avec l’émergence des « collections Tranoï Paris : Men’s » et « Women’s Pre-Collection », qui s’invitent à la Cité de la Mode et du Design et au Palais de la Bourse pendant trois jours du 25 au 27 juin.



A cette occasion, Tranoï revendiquera à nouveau son rôle de salon précurseur et capital pour les jeunes créateurs émergents repérés notamment lors des festivals de mode. Outre Amanda Svart, Yuhei Mukai et Clara Daguin, finalistes du Festival d’Hyères et tous sur le segment femme, la jeune génération sera représentée chez l’homme par l’Allemand Brachmann Menswear et Mareunrol’s, une marque créée par deux Lettons, toutes deux nominées à l’International Woolmark Prize.

Dans la même catégorie « jeunes talents », Tranoï mettra également en avant deux labels extrêmement créatifs issus de la short list du LVMH Prize 2016, à l’image du Malaisien Moto Guo et du Japonais Soshi Otsuki.

En parallèle des jeunes créateurs, le salon présentera comme à chaque session les collections homme de nombreuses marques dont les Italiens Fabio Quaranta, Luca Larenza, Lardini, Maurizio Miri et Emiliano Rinaldi, et celles des Français Mayday, Mayday, Mayday et Ron Dorff. Côté showrooms, seront présents aussi Massimo Bonini, Vald Agency ou Other/Wise.

Pour la partie « Women's Pre Collection », Tranoï devrait réunir plus d'une centaine de marques, dont la nouvelle collection du créateur turc Gülcin Cengel, la marque de chaussures  Artselab, la marque brésilienne unisexe Beira ou celle basée à Helsinki et baptisée Nomen Noscio. D'autres marques, proposant à la fois l'homme et la femme, présenteront également leurs collections, la marque Natto Franco de la Française Noémie Aiko Sebayashi entre autres, ou le label Odeur du Suédois Peter Hollstrom, remplaçant le logo par l'odeur infusée dans le vêtement.

Outre le prêt-à-porter et le parfum, qui trouvera sa place pour la seconde fois cette année, le salon Tranoï souhaite renforcer son offre Lifestyle « afin de répondre à la demande de nombreux concept stores », qui trouveront désormais une offre en décoration, bagagerie, photographie, papeterie, arts de la table…

Parmi les créateurs remarqués dans cette section « lifestyle », l’attention devrait se porter sur L’Objet, la marque de décoration d’intérieur – services de table, bougies, cadres, accessoires… - d’Elad Yifrach, sur les œuvres du Néerlandais Piet Hein Eek et ses collections de tapis, papier peint, montres, les sculptures abstraites du Français Quentin Carnaille, les objets et carnets de la maison Slow ou ceux de l’éditeur Thomas Eyck.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com