×
Publicités
Publié le
17 sept. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tranoi lance en janvier prochain un salon féminin en première session

Publié le
17 sept. 2012

Après un test en juin dernier de preview femme durant la Fashion Week masculine, dans la même enceinte que Tranoï Homme, au Palais Brongniart, place de la Bourse, Armand Hadida a décidé de renouveler l’opération en janvier prochain. Et, surtout en beaucoup plus grand.

Armand Hadida


L’objectif sur janvier (du 19 au 21, sous l'appellation Tranoï Preview Femme) est d’une centaine de marques. Mais Armand Hadida espère atteindre 200 à 250 exposants dans un an et, en vitesse de croisière, quelque 400 noms de références. La manifestation prendra place au Carrousel du Louvre, lieu qu’occupe Tranoï en deuxième session. Pour janvier prochain, la manifestation occupera la salle Delorme, de 2800 m². Elle pourra gagner les autres salles en cas de succès.

En clair, c’est un vrai nouveau salon féminin qui débarque au moment des défilés et des salons masculins et de Who’s Next Prêt-à-Porter Paris. Qui plus est au coeur de Paris. L’objectif d’Armand Hadida est d’y installer des marques mode sans doute un peu moins pointues que celles qui symbolisent la deuxième session. "Le marché de la mode évolue. Nous devons savoir répondre à la demande des marques et des détaillants", souligne Armand Hadida. Ce n'est, selon celui-ci, pas la première fois que Tranoï réalise un salon de première session même s'il y a longtemps.

Celui-ci entend évidemment séduire des marques qui aujourd’hui font Tranoï deuxième session et sont parfois présentes dans d'autres manifestations ou via leur showroom en première session. Mais il entend aussi attirer nombre de marques italiennes et du nord de l’Europe, et françaises bien sûr, qui, aujourd’hui, n’exposent pas ou plus à Paris. Mais que la capitale française de par son rayonnement a la capacité d’attirer. Des marques séduites aussi par l’image internationale et qualitative des salons Tranoï et par le lieu retenu.

Pour les convaincre, il s’est donné une "ambassadrice" selon son propre terme en la personne de Muriel Piaser, l’ancienne directrice des salons de Prêt-à-Porter Paris qui aujourd’hui est à la tête d’une société de conseil.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com