×
7 216
Fashion Jobs

Tranoï Preview prépare sa deuxième édition consacrée aux pré-collections

Publié le
today 29 avr. 2013
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après la première expérience Tranoï Preview de janvier dernier, Armand Hadida, organisateur du Tranoï, avait programmé une deuxième édition qui se tiendra du 29 juin au 2 juillet au même endroit, au Carrousel du Louvre. Avec un leitmotiv: s’affirmer comme l’endroit de présentation et de vente des pré-collections à Paris.


Pour celui qui est aussi détaillant via les boutiques L’Eclaireur, ce salon est une impérieuse nécessité. Il l’avait d’ailleurs dit et redit lors du Tranoï Preview de janvier à la conférence table ronde du début du salon. "Les acheteurs dont je suis ne peuvent plus se contenter d’acheter deux collections par an. Nous devons justifier l’existence de nos boutiques par une dynamique nouvelle face à Zara ou H&M. Nous devons aussi faire face à Internet qui montre de nouvelles choses tous les jours. Il nous faut donc de la nouveauté en permanence et des lieux pour échanger. Des lieux d’anticipation du marché".

C’est exactement le rôle qu’attribue Armand Hadida au Tranoï Preview. Ce qui signifie, et c’est plus que jamais affirmé également par l’organisateur du Tranoï, mais aussi par sa consultante-ambassadrice Muriel Piaser, que le Tranoï Preview est la "pré-vitrine" des éditions de septembre et mars du Tranoï, lors des fashion weeks féminines. "Tranoï Preview ne doit surtout pas être perçu comme un salon de première session", explique Muriel Piaser.

C’est la raison pour laquelle les dates ont été choisies en fonction des ventes des pré-collections à Paris soit, selon Muriel Piaser, en plein milieu de celles-ci. "Elles commencent mi-juin à Milan et se tiennent à Paris vers fin juin", souligne-telle.

Cela signifie ainsi que le Tranoï Preview entend présenter des marques créatives en empruntant l’ADN du Tranoï Femme, avec l’exigence reconnue au salon de deuxième session. L’objectif est une fois encore de réunir un peu plus de 100 exposants. Selon Muriel Piaser, il serait commercialisé à 80%. On y retrouvera Faliero Sarti, Shourouk, La Prestic Ouiston, Ela Stone ou encore Madame à Paris. "On trouvera au Tranoï Preview des marques qui sont habituellement présentées en showrooms, d’autres ou les mêmes qui sont présentes au Tranoï de deuxième session, etc.", souligne Muriel Piaser.

Pour développer la manifestation, Muriel Piaser multiplie les contacts avec des organismes nationaux comme la Dutch Fashion Foundation en Hollande, Acmé à Madrid, le MAD à Bruxelles. Elle souligne être en pourparlers avec le British Fashion Council pour 2014, etc... "La vraie dimension internationale du Tranoï facilite les contacts", souligne-t-elle. Et sans nul doute son propre carnet d'adresses.

Tranoï Preview entend aussi multiplier les services comme un personal shopper pour les acheteurs VIP, des organisations d’événements créatifs, des expositions animées en particulier par Trend Union, le bureau de tendances de Li Edelkoort, etc.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com