×
5 841
Fashion Jobs
Publicités

True Religion recrute un spécialiste de la restructuration de dette

Par
Reuters
Publié le
today 14 oct. 2016
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

True Religion Apparel, la marque américaine de denim qui a peu à peu perdu les faveurs des consommateurs, a recruté le cabinet juridique Kirkland & Ellis pour explorer les options de restructuration de sa dette, selon Reuters.

True Religion - True Religion ©


Cette décision marque un clair retournement de situation pour True Religion, qui avait réussi à intégrer la culture populaire au cours de la dernière décennie, une époque durant laquelle la griffe avait su séduire des stars comme Katie Holmes ou encore Jessica Simpson. La marque était alors fréquemment citée dans les chansons de hip-hop de Nicki Minaj et Kanye West.

Les difficultés actuelles de True Religion sont partiellement attribuables à l'évolution des préférences des consommateurs, en faveur du shopping en ligne, et au détriment des points de vente physiques et des grands magasins, où les jeans de la griffe ont été prioritairement vendus. Par ailleurs, la mode de l'athleisure a aussi affecté les ventes de la griffe de denim. L'entreprise doit aujourd'hui supporter une dette accumulée de 500 millions de dollars (452,7 millions d'euros).

True Religion est entré en contact avec le cabinet Kirkland afin d'explorer les différentes options qui permettraient de restructurer cette dette, que ce soit à travers d'une mise en redressement ou en négociant avec les créditeurs de l'entreprise. Aucune décision n'aurait encore été prise, selon des sources proches du dossier qui n'ont pas souhaité être identifiées.

True Religion est détenu par le fonds d'investissement Tower Brook Capital Partners.
Un prêt à terme de 400 millions de dollars était coté à 27 cents mardi dernier, selon les données de Thomson Reuters. La faiblesse de la cotation de ce prêt, qui avait servi au rachat de True Religion par Tower Brook en 2013 pour 824 millions de dollars, est révélatrice de la mauvaise situation financière de l'entreprise.

L'agence de crédit Moody's a en juin dernier lancé un avertissement concernant le risque de défaut de l'entreprise, remarquant par ailleurs qu'en janvier dernier, Tower Brrok a racheté 22,8 millions de dollars du prêt à terme de premier rang de l'entreprise pour 14,4 millions de dollars.

Moody's a ajouté que True Religion avait perdu "une partie de sa pertinence" depuis son âge d'or au milieu des années 2000, lorsque ses jeans étaient vus comme un symbole.

True Religion a tenté de renforcer sa marque à travers des campagnes marketing en ligne, selon Moody's, et a par ailleurs formé un partenariat avec Russell Westbrook, le joueur de basket des Oklahoma City Thunder.

Il y a aussi des signes de retournement sur le marché du denim, selon le cabinet de recherche NPD Group. Sur les 12 mois allant jusqu'en juin 2016, les ventes de jeans aux Etats-Unis ont cru de 2 % pour atteindre 13 milliards de dollars, soutenues par le marché féminin.

True Religion comptait sur 160 magasins en janvier dernier. Au cours du printemps, l'entreprise recherchait un consultant en redressement d'entreprise, et est rentré en contact avec Maeva Group, d'Harry Wilson, selon Reuters.

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.