×
Publicités

Trussardi change de stratégie et redéfinit son actionnariat

Publié le
today 17 mars 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Trussardi s’engage dans un important repositionnement vers le luxe accessible, réorganise ses activités et revoit son actionnariat. La maison italienne était détenue jusque-là par les trois arrière-petits-enfants du fondateur, Dante Trussardi, à savoir Beatrice, Gaia, la directrice créative depuis 2013, et Tomaso Trussardi, ainsi que par leur mère, Maria Luisa Gavazzeni, présidente de la société, chacun détenant une part de 25 % du capital de Finos spa, la holding contrôlant la marque.

Trussardi, automne/hiver 2016-17 - © PixelFormula


Dans un entretien accordé à la presse, Tomaso Trussardi, qui est aussi l’administrateur délégué de la griffe, a annoncé « avoir acquis 25 % des parts auprès de sa sœur Beatrice pour monter à 50 % du capital ». Le montant de la transaction n’a pas été rendu public.

Beatrice se retire du business de la mode, mais continuera à diriger les sociétés gérant les biens immobiliers de la famille ainsi que la Fondation Nicola Trussardi dédiée à l’art et aux projets culturels.

D’ici à juin prochain, le label va par ailleurs procéder à une augmentation de capital de 15 millions d'euros.

Dans un communiqué, la société annonce par ailleurs la mise en place d’un plan quinquennal visant à repositionner la marque dans le segment du luxe accessible. Cette nouvelle stratégie s’est accompagnée du renouvellement à 90 % de la ligne managériale, ainsi que d’une profonde restructuration du réseau de vente multimarque, plus sélectif, et du réseau de magasins monomarques avec, à la clé, la suppression des points de vente les moins performants.

A partir du deuxième semestre, un nouveau concept de magasin jouant sur les tons clairs va être appliqué aux flagships Trussardi ainsi qu’à l’enseigne Trussardi Jeans, qui sera rafraîchie, tandis que de nouvelles ouvertures sont prévues en 2018.

Ce changement radical de stratégie a amené la maison à rationaliser son offre en passant de trois à deux lignes. Elle va ainsi se concentrer sur la ligne principale Trussardi, à l’esprit « Elegantly cool », et sur la ligne jeune Trussardi Jeans, « caractérisée par un look fortement streetwear ». Dans ce contexte, la ligne de diffusion Tru Trussardi va être arrêtée, la dernière collection étant celle du printemps-été 2016.

Parallèlement les prix vont être revus fortement à la baisse pour offrir « un excellent rapport qualité/prix », tandis que la maroquinerie va être relancée avec la création de « nouveaux sacs iconiques ». Les accessoires génèrent actuellement un sixième du chiffre d’affaires, soit près de 23 millions d’euros.

Pour 2015, Trussardi table sur un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros, en ligne avec celui de 2014. L’objectif est d’atteindre 250 millions d’euros en quatre ans, précise la Maison, qui dément être en quête de partenaires, ne souhaitant pas ouvrir son capital pour l’instant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com