×
6 914
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE IKKS
Responsable du Parametrage Des Operations Commerciales (H/F)
CDI · SÈVREMOINE
JULES
Sustainable Buyer H/F
CDI · ROUBAIX
NOTSHY
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Chapeaux & Gants Femme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Bijouterie Fantaisie Femme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
BLEU LIBELLULE
Responsable Réseaux Sociaux & Media
CDI · MONTPELLIER
KARA
Chef de Projet Évènementiel H/F
CDI · GENTILLY
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Adv H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Technique Adjoint (H/F) – Mode – CDI – Giverny
CDI · GIVERNY
CONFIDENTIEL
Directeur Commercial Developpement Produits B2B
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · STRASBOURG
CITY ONE
Office Manager Bilingue Anglais H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Toulouse
CDI · TOULOUSE
BLEU LIBELLULE
Chef.fe de Projet Digital F/H
CDI · MONTPELLIER
METHODEWEB
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Acheteur(se) Fournitures PAP & Accessoires
CDI · PARIS
JULES
Buyer Sustainable
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Responsable Wholesale France - Nooz Optics
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Anglais Courant H/F
CDI · NANTERRE
MICHAEL PAGE
Responsable Ressources Humaines France H/F
CDI · SAINT-MICHEL-DE-FRONSAC
Publicités
Par
Reuters
Publié le
27 juil. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Under Armour prévoit une croissance au plus faible depuis six ans

Par
Reuters
Publié le
27 juil. 2016

Under Armour prévoit une croissance de ses ventes pour le trimestre en cours de l'ordre de 20 %, au plus bas depuis six ans, en raison notamment de la faillite d'un de ses principaux clients, Sport Authority.

Le numéro 2 américain du sportswear a aussi dévoilé qu'il allait vendre ses produits au sein des grands magasins exploités par Kohl's Corp à partir de 2017.



Cet accord minimisera ainsi l'impact sur les ventes de la faillite de Sport Aurhority, selon Michael Binetti, analyste chez UBS Equities. Ce dernier espérait toutefois que l'accord en question entrerait en vigueur dès le second semestre de cette année.

L'action d'Under Armour gagnait 2,5 % mardi matin, dans un contexte de forte volatilité, après avoir précédemment chuté de 1,5 %.

Les revenus ont progressé de 28 % au deuxième trimestre, avec notamment une augmentation de 58 % des ventes de chaussures liée à la demande pour les baskets de Stephen Curry, la star de la NBA.

« La ligne Stephen Curry a continué à fortement soutenir la marque et notre principal article pour le football, la Highlight Cleat, continue à dominer le marché », a précisé Kevin Plank, le PDG du groupe.

Les ventes de vêtements, qui représentent encore les deux tiers de l'activité, ont pour leur part progressé de 18,9 %, mais la croissance a chuté en dessous de 20 % pour la première fois depuis plus de sept ans.

Toutefois, Hakon Helgesen, analyste chez Conlumino, estime que le groupe dispose de « bien plus de potentiel pour croître », avec des parts de marché qui restent en-deçà de Lululemon Athletica, Nike ou encore Gap.

Under Armour a ainsi développé son segment habillement en ajoutant à son offre des articles orientés vers l'athleisure, terme qui désigne des vêtements de tous les jours inspirés par les articles d'entraînement.

Ces lignes ont fait l'objet du soutien de célébrités comme le modèle Gisele Bündchen ou encore la danseuse Misty Copeland.

Le résultat net a pour sa part diminué de moitié à 6,3 millions de dollars (5,73 millions d'euros) au cours du trimestre clos au 30 juin, en raison de la hausse des coûts et d'une charge liée à la faillite de Sport Authority.

Les charges administratives et commerciales ont pour leur part augmenté d'un tiers, à 458,3 millions de dollars (417,2 millions d'euros).

« Etant donné l'importance pour Under Armour de l'expansion à l'international, il y aura probablement une pression continue sur les profits au cours de l'année », a ajouté Hakon Hengesen.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action était de 4 cents, soit nettement plus que le consensus des analystes de 1 cent, selon Thomson Reuters.

Les revenus ont pour leur part augmenté de 783,6 millions à 1 milliard de dollars (de 713,3 à 910,2 millions d'euros).

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.