×
Publicités
Publié le
24 févr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ungaro cède sa boutique avenue Montaigne à Armani

Publié le
24 févr. 2012

Quelques semaines après l'annonce d'un plan de restructuration chez Emanuel Ungaro, les choses se sont accélérées puisque la boutique de la maison sur l'avenue Montaigne aurait déjà trouvé un nouvel acquéreur. Selon nos informations, c'est Giorgio Armani qui s'y installerait dans quelques mois, avec ouverture probable en septembre. Déjà présente à quelques dizaines de mètres, la ligne luxe du designer italien en profiterait pour bien diviser son offre en installant l'homme au numéro 2 de la célèbre avenue, présent jusque-là en "corner" dans l'espace majoritairement féminin du numéro 18.


La première boutique Giorgio Armani de l'avenue Montaigne, à Paris - Photo: Pixelformula.

Le prix de ce prestigieux pas de porte qui accueillerait ainsi la cinquième adresse Armani à Paris, toutes lignes confondues, s'élèverait à 8 millions d'euros. Une vente qui fait suite à la décision d'Asim Abdullah, propriétaire d'Ungaro, de mettre un terme à l'activité de la maison de couture.

Une lettre interne aurait confirmé il y a quelques jours le plan de licenciement touchant les 22 postes qui faisaient vivre la première ligne Emanuel Ungaro. Le défilé qui devait avoir lieu dans quelques jours a bien entendu été annulé, tout comme les livraisons du printemps-été 2012. "Vu la baisse du chiffre d'affaires et le niveau d'endettement élevé".... , la direction aurait expliqué sa décision et affirmé sa volonté de se recentrer sur l'activité sous licence.

La maison aurait de 2008 à 2010 enregistré 29 millions d'euros de pertes nettes cumulées. "C'est la chronique d'une mort annoncée", commente-t-on. Asim Abdullah pourrait maintenir l'activité de la marque via des licences, soit la ligne de diffusion Ungaro Fuchsia, jusqu'alors confiée à Mariella Burani Fashion Group, Ungaro Homme chez Izaris, et les parfums.

Par Bruno Joly et Anaïs Lerévérend.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com