×
7 016
Fashion Jobs
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion Pricing (H/F)
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Responsable Formation Multi Sites (Retail Learning) Mode Luxe
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
募集中 - Wholesale Area Manager Japan Based in Paris
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 févr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Unibail-Rodamco accroit la rentabilité de ses centres commerciaux

Par
AFP
Publié le
4 févr. 2014

PARIS, 04 fév 2014 (AFP) La foncière Unibail-Rodamco, leader européen de l'immobilier commercial, mise sur la rentabilité accrue de ses vastes centres commerciaux en Europe, liée à des innovations et à un fort taux de rotation des enseignes, pour résister à une fréquentation stagnante.

Christophe Cuvillier, président du directoire d'Unibail-Rodamco. Photo : Lionel Bonaventure/AFP


En 2013, son pôle centres commerciaux, qui concentre la majeure partie de son activité, a vu ses loyers nets croître de 8,9% à 1,09 milliard d'euros, a annoncé la société mardi en publiant un résultat net récurrent en hausse de 11,2% à 986 millions d'euros.
Or, l'an dernier la fréquentation de ses centres commerciaux est restée stable (+0,2% à fin décembre) tandis que le chiffre d'affaires des enseignes qui y sont implantées ne progressait que de 1,1% (à fin novembre).
Unibail a toutefois connu une "excellente année 2013" en dépit d'un contexte macro-économique "négatif", a jugé Christophe Cuvillier en présentant pour la première fois les résultats annuels du groupe en tant que président du directoire.

La foncière y voit le succès de sa stratégie, qui consiste à se concentrer sur "les lieux de shopping et de loisir à fort trafic, au cœur des villes les plus riches d'Europe" et à signer des baux avec de grandes enseignes internationales (165 baux, +19%).
Cela a permis aux commerçants de ses centres en France (43% du portefeuille d'actifs), en Espagne (8%), en Autriche (7%), dans les pays nordiques (9%) en Europe centrale (10%) d'enregistrer une croissance de leur chiffre d'affaire supérieure (250 points de base de plus, en moyenne) à celle du secteur de la distribution dans ces pays ou régions.

La foncière "pas pressée" de louer Majunga
Le taux de rotation des enseignes a ainsi été porté à 12,6% : de nouvelles marques à la mode, susceptibles de générer un chiffre d'affaires important (Hollister, Superdry, Michael Kors, Bose...), ont été attirées, tandis que celles qui ont renouvelé leur bail étaient poussées à changer leur "concept".

En revanche, le pôle bureaux a vu ses loyers nets décroître de 7,4% à 160 millions d'euros, "du fait de départs en France principalement, pour lesquels des indemnités avaient été perçues en 2012", a précisé M. Cuvillier. La tour So Ouest à Levallois (ouest de Paris), a été louée au groupe allemand de logiciels professionnels SAP pour 12 ans, tandis que la tour Majunga (60.000 m2) à La Défense, devrait être livrée en septembre 2014.

Unibail a affirmé ne pas "être pressé" de louer Majunga, dont le loyer devrait s'élever à 550 euros/m2, préférant prendre le temps de signer un bail "de bonne qualité, à de bonnes conditions" en dépit d'une offre de bureaux (nouveaux ou rénovés) surabondante à La Défense.

Unibail-Rodamco a au total livré l'an dernier 1,1 milliard d'euros de projets (nouveaux centres commerciaux, extensions de centres existants, etc.) dont Aéroville près de Roissy, la Toison d'Or (Dijon) et Alma (Rennes) pour la France, le Shopping City Süd de Vienne en Autriche, ou encore Cerny Most à Prague (République tchèque).
Quant au centre commercial So Ouest, qui a ouvert fin 2012 et dont la fréquentation "monte en puissance progressivement" sans être un sujet d'inquiétude, a assuré Christophe Cuvillier, il devrait bénéficier de l'ouverture d'un cinéma et de restaurants en 2015.
De son côté, Aéroville table sur 8 millions de visiteurs pour sa première année d'activité (autant que So Ouest) et une fréquentation de 10 à 11 millions, à terme.
La foncière investit 2,2 milliards dans de nouveaux projets, dont la rénovation du Forum des Halles à Paris, ou un nouveau centre commercial à Palma de Majorque (Espagne).

Enfin, le pôle congrès et expositions a vu ses loyers chuter de 5,6% à 96 millions d'euros, pâtissant d'une année de référence, 2012, à l'activité "exceptionnelle", selon la foncière.
ref/cb/az

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.