×
Par
AFP
Publié le
19 juil. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Unilever enregistre des ventes moins bonnes que prévu au premier semestre

Par
AFP
Publié le
19 juil. 2018

La Haye, 19 juil 2018 (AFP) - Le géant néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a fait état jeudi d'une baisse de son chiffre d'affaires et des ventes inférieures aux attentes notamment en raison d'une grève des chauffeurs routiers au Brésil, un des plus gros marchés du groupe. Au premier semestre, le chiffre d'affaires a ainsi chuté de 5% en glissement annuel, à 26,4 milliards d'euros, selon un communiqué d'Unilever. Le bénéfice net du groupe s'établit à 3,2 milliards, en baisse de 2,4%.


La dernière campagne 2018 de Dove reprend la thématique "anti-retouches"


Objet l'an dernier d'une gigantesque offre d'achat par l'américain Kraft Heinz qui a finalement échoué, Unilever a défrayé la chronique en mars en annonçant le déménagement de son siège social de Londres pour les Pays-Bas avec le Brexit pour toile de fond. La multinationale de l'agroalimentaire et des cosmétiques, connue notamment pour la célèbre Marmite britannique ou les crèmes glacées Ben & Jerry's, disposait depuis près d'un siècle d'une présence juridique à la fois au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Unilever a annoncé qu'une assemblée générale des actionnaires se tiendra les 25 et 26 octobre au sujet de la "simplification de la structure juridique à deux têtes".

Le groupe basé à Rotterdam a également indiqué avoir accompli la première moitié de son vaste rachat d'actions de jusqu'à 6 milliards d'euros qui se terminera à la fin de l'année 2018 pour redistribuer à ses actionnaires le produit de la cession de son activité "margarines", accomplie le 2 juillet. Le groupe avait accepté en décembre de céder cette division historique (Flora, Blue Band, Rama...) pour 6,8 milliards d'euros au fonds américain KKR.

En raison notamment d'effets de change négatifs, la croissance sous-jacente des ventes, établie à 1,9%, est ressortie en deçà des prévisions des analystes qui attendaient une hausse de 2,2% au premier semestre.

Hors margarines, le chiffre d'affaires au deuxième trimestre s'établit à 13 milliards d'euros, là aussi en baisse de 4,5%.

Unilever, qui commercialise des marques comme les soupes Knorr, les savons Dove ou encore les déodorants Rexona, maintient ses objectifs malgré des "conditions générales de marché qui restent difficiles", a indiqué Paul Polman. "Nous prévoyons une croissance sous-jacente des ventes de l'ordre de 3% à 5%, une amélioration de la marge opérationnelle sous-jacente et des flux de trésorerie solides. Nous restons sur la bonne voie pour nos objectifs 2020", a souligné Paul Polman.

Le directeur général d'Unilever s'est félicité d'une hausse des volumes dans les trois divisions --"Hygiène personnelle", "Produits d'entretien de la maison" et "Alimentation et boissons"--, notamment dans les pays émergents.

La branche "Hygiène personnelle" a poursuivi sa croissance grâce à des "innovations au niveau des marques mondiales et locales", et a enregistré un chiffre d'affaires de 5,2 milliards d'euros au deuxième trimestre (10, 1 milliards d'euros sur l'ensemble du premier semestre).

Côté à la Bourse d'Amsterdam, Unilever perdait 0,60% à 47,86 euros à 09H50 (07H50 GMT) au sein d'un indice en baisse de 0,15% à 567,32 points.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.