×
Publicités
Publié le
13 oct. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Unilever pénalisé par les taux de change

Publié le
13 oct. 2016

Sur son troisième trimestre 2016, le géant néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever publie un chiffre d'affaires en léger recul de 0,1 %, à 13,4 milliards d’euros, pénalisé par les taux de change défavorables.


AFP


A périmètre comparable, Unilever, qui a récemment acquis plusieurs marques dont l’Américaine Dollar Shave Club, spécialiste dans la vente sur Internet de rasoirs et de produits de soins de la peau destinés aux hommes, enregistre un bond de ses ventes de 3,2 %, soutenues par une hausse des prix de 3,6 % . 

La branche hygiène personnelle (Dove, Brut, Sunsilk…), la plus importante du groupe, enregistre pour sa part des ventes à 5,2 milliards d’euros, en hausse de 3,1 % à périmètre comparable.

Globalement, l’Europe affiche un recul de ses ventes de 1,1 %, à 3,4 milliards d’euros, alors que la zone Amérique, boostée entre autres par les innovations du rayon déodorant, enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 5,8 %, à 4,4 milliards d’euros. Les ventes Asie s’établissent à 5,6 milliards d’euros, en hausse de 3,9 %.

A noter qu'Unilever est en conflit avec la chaîne de magasins britanniques Tesco, qui a refusé d'augmenter les prix d'un de ses produits alimentaires comme le groupe néerlandais le lui demandait. Une hausse qui aurait été demandée afin de contrer le bond des prix des produits importés suite à la récente chute de la livre sterling liée aux craintes du Brexit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com