×
Publié le
9 mai 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Uniqlo part à son tour à la conquête du marché indien

Publié le
9 mai 2018

Après avoir récemment concentré son déploiement en Europe, la chaîne d’habillement du groupe Fast Retailing cible un nouveau marché de taille : l’Inde. L’enseigne nipponne programme ainsi pour l’automne 2019 sa première incursion en Asie du Sud-Est.


Uniqlo, printemps-été 2018


Uniqlo prévoit pour l’heure une première ouverture dans la ville de Delhi et annonce vouloir se concentrer dans un premier temps sur cette agglomération. Restant prudente quant à son ambition dans le pays, l’entreprise n’affiche aucun plan de développement chiffré.

Fast Retailing opérera directement en Inde : elle y a créé une filiale en ce mois de mai et annonce déjà le lancement d’un plan de recrutement local par le biais de son programme « Uniqlo Manager Candidate ».

« Notre entrée en Inde représente une étape importante dans la stratégie globale de notre société et nous sommes très heureux et enthousiastes à l’idée de contribuer à l’essor du secteur retail du pays », se réjouit Tadashi Yanai, président et PDG de Fast Retailing. Uniqlo est un autre des grands acteurs de la mode à pénétrer ce marché en devenir, après H&M et Gap en 2015, tandis que Zara y a lancé son e-commerce fin 2017, après avoir ouvert ses premiers magasins en 2010. Sephora, Promod, Pepe Jeans et Celio, entre autres, y nourrissent également des ambitions accrues.
 
En ajoutant l’Inde à son tableau de chasse, Uniqlo sera distribuée l’an prochain dans 22 pays. Dont les Pays-Bas et la Suède, les deux marchés visés pour 2018 sur le Vieux Continent (inaugurations prévues à Amsterdam et Stockholm), mais aussi l’Italie, au programme pour 2019.
 
Sur son exercice 2017/18, en cours, le groupe japonais s’attend à ce que les ventes réalisées à l’international supplantent celles générées sur son marché domestique. Pour les années à venir, l’Inde constituera surement un des relais de croissance. Au premier semestre de l’année, Fast Retailing a enregistré un bond de 16,6 % de son chiffre d'affaires global, s’élevant à 1 186 milliards de yens (8,97 milliards d'euros), et vu croître son résultat opérationnel de près de 30,5 %, à 170,4 milliards de yens (1,29 milliard d'euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com